Ben Ali à la clôture des travaux du Comité Central du RCD : Gagner les paris de l’avenir et assurer davantage de progrès et de prospérité





* C'est la concrétisation d'une société de bien-être, de solidarité et de droits de l'homme dont nous continuons à consolider les fondements, grâce au nouveau Plan de développement


 


Attachement de tous les Tunisiens et les Tunisiennes, à l'intérieur comme à l'extérieur du pays, au héros du Changement, artisan de la gloire et de la grandeur de la Tunisie, en tant que choix unique pour le présent et l'avenir, pour qu'il soit le candidat du RCD à l'élection présidentielle de 2009.


 



 


CARTHAGE - (TAP)


Le Président Zine El Abidine Ben Ali a présidé, hier matin, la clôture de la 7ème session ordinaire du Comité central du Rassemblement Constitutionnel Démocratique (RCD)au terme de deux jours de travaux.


Au début de la séance, le Président du RCD a écouté la motion générale de cette session dans laquelle le Comité central exprime sa profonde fierté du large soutien populaire au Président Zine El Abidine Ben Ali et de l'attachement de tous les Tunisiens et les Tunisiennes, à l'intérieur comme à l'extérieur du pays, au héros du Changement, artisan de la gloire et de la grandeur de la Tunisie, en tant que choix unique pour le présent et l'avenir, pour qu'il soit le candidat du RCD à l'élection présidentielle de 2009.


Le Comité central exprime également sa gratitude envers le Président de la République pour la sollicitude continue qu'il accorde au Rassemblement, à l'ensemble de ses structures, de ses cadres et de ses militants, et pour son souci constant d'impulser le rôle du RCD et d'améliorer son rendement.


Les membres du Comité central considèrent que cette sollicitude constitue pour le RCD le meilleur stimulant pour un surcroît d'effort et d'abnégation, afin d'assurer une mobilisation totale autour des orientations nationales avant-gardistes, de contribuer à l'ancrage des fondements de la République de demain et de relever tous les défis qui se posent au pays.


Le Président de la République a ensuite prononcé un discours dons nous donnons ci-après le texte intégral:


 


 


 


Au Nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux


Militants,


Militantes,


 


Nous nous rencontrons de nouveau, en cette séance de clôture des travaux de la 7e session ordinaire du Comité Central. Je saisis cette occasion pour vous exprimer, de même qu'à l'ensemble des militants et militantes du Rassemblement Constitutionnel Démocratique (RCD), à l'intérieur et à l'extérieur du pays, mes salutations et ma considération pour les efforts que vous déployez et l'activité politique intense que vous menez dans les divers domaines et aux divers niveaux, illustrant ainsi l'enthousiasme que suscitent en vous nos choix nationaux, et votre engagement en faveur de nos programmes et des orientations de notre glorieux Parti dont nous œuvrons tous ensemble, avec constance, à en pérenniser le rayonnement et l'action, et à faire en sorte que son message soit sans cesse renouvelé et réponde aux différentes étapes de la marche de notre pays vers l'avenir.


Tout en prenant acte, avec satisfaction, du dialogue exhaustif qui a marqué vos travaux et des idées constructives et suggestions pertinentes contenues dans la motion générale issue de cette session, je voudrais vous faire part de mes vifs remerciements et de ma profonde considération pour l'engagement, la loyauté et l'esprit patriotique élevé que vous y avez exprimés, et vous assurer que les recommandations émises feront l'objet de toute notre attention et de notre suivi.


 


Militants,


Militantes,


Le XIe Plan national de développement étant le thème de cette session, je voudrais rappeler que nous avons œuvré à élargir l'aire de participation à l'élaboration de ce Plan, aux divers niveaux locaux, régionaux et nationaux, dans le droit-fil de l'option de concertation que nous avons adoptée pour ce qui concerne nos affaires nationales.


Nous avons tenu à faire en sorte que ce Plan soit au centre des travaux de votre session, tant nous apprécions la haute responsabilité dont notre Parti est investi dans l'édification d'un avenir meilleur pour notre peuple. Notre Parti est de surcroît le dépositaire du Changement. Il est le parti au pouvoir et assume le rôle de mobilisation des potentialités, des énergies et des compétences de notre peuple, pour gagner les paris de l'avenir et répondre aux aspirations de nos jeunes générations à davantage de progrès et de prospérité.


Le nouveau Plan comporte des objectifs, certes ambitieux mais à la portée de notre peuple, toujours généreux dans l'effort, le labeur, la créativité et l'innovation. C'est un Plan qui consacre nos constantes et reflète notre vision du développement durable, qui conjugue les volets économique et social et englobe toutes les catégories et régions, sans exclusion ni marginalisation, garantissant ainsi le droit des générations présentes et futures de jouir des fruits du développement.


C'est la concrétisation d'une société de bien-être, de solidarité et de droits de l'homme dont nous continuons à consolider les fondements, grâce à ce nouveau Plan.


Nous sommes déterminés à lui assurer toutes les chances de succès, en comptant, d'abord et surtout, sur nos propres forces, sur nos ressources humaines et sur l'intelligence de notre peuple, de même que sur les opportunités et possibilités que nous offrent les divers domaines de la coopération internationale et du partenariat. Conscients de la nature de l'étape en cours, nous tenons compte des difficultés prévisibles et des défis potentiels, et tout particulièrement des risques de bouleversements économiques ou de hausse débridée des cours des matières premières et notamment des prix des hydrocarbures, sur le marché mondial.


La réussite du XIe Plan national de développement relève de la responsabilité de toutes les Tunisiennes et de tous les Tunisiens; une responsabilité partagée entre l'ensemble des forces vives du pays. Pour notre part, nous appelons les Constitutionnels Démocrates à être à l'avant-garde de l'action en faveur de la réussite de ce Plan, à approfondir la prise de conscience face à l'importance qu'il revêt, à faire mieux connaître ses orientations et ses objectifs et à assurer la mobilisation requise pour l'exécution des projets et programmes qui y sont inscrits.


Dans ce contexte, nous ordonnons d'organiser des colloques à l'échelle des fédérations constitutionnelles démocrates, en vue de faire connaître les orientations de ce Plan et de sensibiliser les militants aux défis existants et à la mobilisation qu'ils exigent, eu égard à l'importance du rôle des fédérations dans l'action de notre Parti au niveau des structures de base.


Nous ordonnons, également, d'organiser un séminaire national concernant la jeunesse et le XIe Plan de développement, dans le cadre des activités estivales, en vue de mettre en relief les orientations et objectifs du Plan, concernant les diverses questions qui intéressent les jeunes, leurs aspirations et leur rôle dans l'étape à venir.


 


Militants,


Militantes,


L'efficacité et le rayonnement des partis ne se parachèvent que par la globalité de leur action, la diversité de leurs programmes et la réalisation au niveau de leurs activités, de la complémentarité entre les volets mobilisation et encadrement, d'un côté, et l'impact idéologique et culturel, de l'autre. Je me félicite à cet égard de la vitalité qui a caractérisé le RCD au cours de la période écoulée, aux plans de la mobilisation, de l'action sur le terrain, de l'effort de solidarité et de l'écoute des doléances et préoccupations des citoyens. Je salue, également, les structures de base et locales du RCD, pour les efforts méritoires qu'elles déploient pour veiller à la sauvegarde des acquis du pays et à la préservation de sa stabilité.


C'est là une dynamique globale à laquelle ont contribué les membres du Comité Central, ainsi que les membres constitutionnels démocrates de la Chambre des Députés et de la Chambre des Conseillers dont nous nous préoccupons constamment d'impulser le rôle, à travers les colloques nationaux et journées parlementaires que nous ordonnons d'organiser et que nous œuvrerons à multiplier, tant est perceptible leur impact positif sur le fonctionnement des structures constitutionnelles démocrates, à tous les niveaux.


Tout en vous assurant de ma considération pour l'action dense que le RCD a accomplie dans le domaine idéologique et culturel et en matière de formation politique, à travers les colloques et séminaires qu'il a organisés, je tiens, également, à féliciter, pour leur action, les comités de réflexion que nous avions ordonné de former aux niveaux national et régional et dans les pays d'accueil de nos compatriotes immigrés à l'étranger, pour qu'ils servent d'espaces de dialogue au sujet des divers thèmes et questions dont ils sont saisis.


L'osmose féconde des idées et suggestions émises dans le cadre de ces comités, tout autant que l'enthousiasme et le sérieux qui ont marqué leurs travaux, s'inscrivent dans le sens de notre effort en faveur de la consécration du RCD en tant que Parti de réflexion et de réalisation dont les divers espaces servent de tribunes adéquates pour débattre des problèmes, formuler des idées et suggestions et concevoir des solutions pour les mettre en pratique.


Tout en rendant hommage à tous ceux qui ont pris part aux travaux de ces comités, à l'intérieur et à l'extérieur du pays, nous ordonnons d'en soumettre les conclusions au Bureau Politique, en vue de la mise à profit des rapports qui en ont émané, dans l'élaboration des motions du prochain congrès du Rassemblement; outre l'exploitation de leur contenu dans les décisions que nous nous proposons de prendre à l'occasion du 20e anniversaire du Changement.


 


Militants,


Militantes,


La réalisation des objectifs auxquels nous aspirons nous impose de mobiliser toutes les compétences, toutes les potentialités et tous les moyens que nous avons, dans tous les domaines. C'est dans ce cadre que s'inscrit la sollicitude constante dont nous entourons les jeunes; leur encadrement étant une priorité nationale, en même temps qu'un enjeu stratégique que nous œuvrons à gagner, en comptant sur le système d'éducation, de formation, d'enseignement supérieur et de recherche scientifique et sur les divers programmes d'emploi, de culture, de sport et d'éducation physique.


L'encadrement des jeunes est un devoir qui incombe à l'Etat et aux diverses composantes de la société, depuis la cellule familiale, jusqu'aux structures de la société civile, à savoir les associations et les organisations. Y prennent part, en outre, les partis politiques et les autres espaces d'encadrement et de protection.


Cette responsabilité est devenue impérieuse dans le contexte des mutations civilisationnelles en cours et de la présence massive des moyens modernes de communication ; à telle enseigne que nos jeunes risquent se trouvent confrontés à des modes inédits de réflexion et de comportement qui ne sont pas forcément compatibles avec nos valeurs et nos constantes nationales.


Le Rassemblement Constitutionnel Démocratique, qui a toujours été une école d'éducation et d'initiation des diverses générations à l'attachement et à la fidélité à la patrie et à elle seule, et a œuvré avec constance à cultiver dans les esprits le sens du labeur, du don de soi et d'attachement aux valeurs de civisme, se doit, aujourd'hui, de redoubler d'efforts, dans ce domaine, pour polariser davantage les jeunes, les écouter et les associer à l'exercice des responsabilités et à la contribution active au renforcement du progrès et de la prospérité de leur pays.


Nous exhortons les Organisations de la Jeunesse Constitutionnelle Démocrate et des Etudiants Constitutionnels Démocrates à mettre à profit les prochaines vacances d'été pour intensifier les programmes de formation et de loisirs au profit des jeunes.


De même, le pari que nous avons fait sur la femme, au sein du RCD tout autant qu'au niveau national, fait partie intégrante de nos choix constants et constitue l'un des points focaux de notre vision de la société de modernité, de démocratie et de droits de l'homme.


Ayant invariablement veillé à faire en sorte que notre Parti soit au premier rang dans la consécration de ce choix, nous avons renforcé la présence de la femme dans toutes ses structures et à tous les niveaux, et l'avons hissée aux plus hautes responsabilités, tout en lui ouvrant largement les horizons de l'action et du militantisme, tant nous sommes confiants en ses compétences en matière politique et dans les divers domaines.


Tout en rendant hommage à la femme constitutionnelle démocrate, pour son militantisme, son sens de l'effort et du sacrifice, je l'exhorte à persévérer dans cette voie, à promouvoir son action sur le terrain et à moderniser les méthodes d'encadrement des diverses catégories féminines, particulièrement dans les zones rurales et les cités populaires, dans le droit-fil des efforts que nous déployons pour promouvoir la condition de la femme tunisienne et l'élever au rang de partenaire agissant aux côtés de l'homme, à tous les niveaux.


Je voudrais, aussi, recommander aux structures du RCD, à tous les niveaux, de continuer à prendre soin des anciens combattants et des vieux militants, tout autant que de leurs familles, et particulièrement pour ceux, d'entre eux, qui ont impérativement besoin d'assistance, en signe de fierté pour leur présence parmi nous et de reconnaissance à l'impact de leur militantisme et dans le souci de consacrer la continuité authentique des générations, dans les rangs de notre glorieux Parti.


J'exhorte, en outre, le RCD à continuer de s'ouvrir aux compétences et aux élites, tout autant qu'aux intellectuels et aux créateurs, et d'œuvrer à dynamiser leur rôle dans l'action du Parti, afin que le RCD reste un Parti solide et un creuset où se rencontrent toutes les potentialités et les compétences et où se conjuguent toutes les actions bénéfiques.


La tenue des universités estivales régionales et nationales, au cours du mois de juillet prochain, ainsi que les divers colloques et conférences que le RCD se propose d'organiser au cours de la prochaine étape, seront autant d'opportunités offertes pour la polarisation accrue des générations nouvelles d'élites nationales, à l'intérieur et à l'extérieur du pays, et le renforcement des compétences que le Rassemblement recèle dans ses rangs, aux divers niveaux et dans les divers domaines.


Les Tunisiens établis à l'étranger font partie indissociable de la nation. Autant nous prenons soin d'eux et de leurs conditions de séjour et veillons à garantir leurs droits dans les pays d'accueil et les entourons de la sollicitude requise, autant nous comptons sur eux pour qu'ils soient toujours un soutien solide à l'effort de développement et de progrès de la Tunisie , et servent de trait d'union civilisationnel avec les autres peuples du monde.


Tout en prenant note avec satisfaction de l'action que les structures du RCD à l'étranger déploient au profit de la colonie tunisienne, je tiens à les exhorter à poursuivre ces efforts, à les diversifier et à accorder une attention accrue aux nouvelles générations issues de l'émigration, afin de répondre à leur besoin de sollicitude et d'encadrement spécifiques.


Nous avions, à cet égard, souligné l'importance qu'il y a à réunir les conditions requises pour faciliter le retour en Tunisie de nos concitoyens à l'étranger, au cours de la période estivale. Aujourd'hui, nous recommandons aux structures du RCD et à toutes les parties concernées, d'œuvrer à faire en sorte que ce retour soit mis à profit pour prendre soin d'eux, organiser des programmes culturels et récréatifs à leur intention, et être à leur écoute à la faveur de rencontres et colloques tenus en la circonstance.


 


Militants,


Militantes,


Nous abordons une étape qui sera marquée par des échéances nationales majeures, notre peuple étant appelé à célébrer, cette année, le 50e anniversaire de la proclamation de la République et le 20e anniversaire du Changement du 7 Novembre. Or, nous avions déjà ordonné de faire en sorte que la célébration du 50e anniversaire de la proclamation de la République en Tunisie soit à la mesure de cet événement historique marquant et de cet acquis national majeur. C'est au RCD que nous avons confié la mission de coordonner les travaux de la Commission nationale chargée d'organiser ces festivités. Aujourd'hui, nous insistons, une fois de plus, sur la nécessité de faire en sorte que la célébration de cette date glorieuse, par les Tunisiennes et les Tunisiens, soit l'occasion de raviver en eux, et surtout parmi les nouvelles générations, la flamme patriotique, afin de préserver la mémoire nationale et d'approfondir, en chacun, la fierté d'appartenir à la Tunisie et à son prestigieux patrimoine.


Nous œuvrerons, en outre, à faire en sorte que les festivités nationales du 20e anniversaire du Changement soient mises à profit pour rappeler le processus qui a marqué deux décennies d'action continue, au cours desquelles notre peuple a recouvré tous les attributs de la dignité, de la fierté et de la souveraineté, et a réalisé des acquis et une œuvre considérable en matière de développement, qui l'habilitent, aujourd'hui, à accéder au rang des pays avancés.


Dans ce cadre, j'invite le RCD, toutes structures confondues, à multiplier les colloques et rencontres avec ses cadres, ses militants et ses adhérents, en vue d'approfondir leur sensibilisation aux principes et choix du Changement et aux fondements de l'œuvre de réforme et de modernisation de la Tunisie de l'Ere nouvelle, et à la nécessité de faire preuve de vigilance continue pour préserver les acquis de la Tunisie , défendre ses intérêts et se mobiliser à son service.


 


Militants,


Militantes,


Nous tenons à exprimer notre satisfaction au vu de la vitalité qui caractérise l'activité du RCD, sur la scène extérieure, et de son action en faveur du renforcement de ses relations avec les partis frères et amis et les organisations politiques régionales et internationales. Nous recommandons d'intensifier davantage ces activités, pour mettre en valeur les acquis et les réalisations de la Tunisie , et faire connaître ses prises de position et ses orientations. A cet égard, nous réaffirmons l'attachement de notre pays aux valeurs de paix et de justice et aux principes de la légalité internationale, ainsi que sa volonté d'établir entre les nations et les peuples des relations fondées sur la modération, la tolérance et le respect mutuel, pour aider à la coopération, au partenariat et au développement mondial solidaire. Notre souci est aussi de consolider les fondements du dialogue des civilisations et des cultures, et d'agir pour l'élimination des causes de tension et de conflit et l'éradication des phénomènes de l'extrémisme et de la violence de par le monde.


 


Militants,


Militantes,


Nous œuvrerons inlassablement à renforcer l'édifice maghrébin, en tant que choix stratégique déterminant pour le devenir des peuples de notre région. Nous veillerons, également, à dynamiser l'action arabe commune et à impulser le processus de réforme et de modernisation, dans ce domaine, conformément aux décisions et recommandations du Sommet arabe de Tunis, tenu en 2004.


Nous réitérons notre appel pour que se conjuguent de manière impérative les efforts en vue d'apporter une solution à la grave détérioration de la situation en Irak, une solution de nature à rétablir la sécurité et la stabilité du peuple irakien frère et à lui permettre de reconstruire son pays et de bâtir son avenir.


La crise du Liban nécessite également de conjuguer les efforts pour désamorcer la discorde, rétablir la confiance entre les diverses parties dans le respect de la légalité, et aussi par le dialogue et la compréhension.


Tout en réaffirmant notre entière solidarité avec le peuple palestinien frère et notre soutien sans faille au combat légitime qu'il mène pour la liberté, la dignité et l'édification de son Etat indépendant, nous exprimons nos vifs regrets face aux affrontements fratricides et aux conflits entre Palestiniens qui risquent de nuire fortement à la cause du peuple palestinien en la faisant dévier de ses objectifs sacrés.


Nous appelons en conséquence les frères en conflit, à mettre fin à l'effusion du sang palestinien, à faire prévaloir la raison et à rétablir la concorde pour le retour au calme et pour que chacun se mette au service de la cause palestinienne.


Nous exhortons les puissances influentes dans le monde à œuvrer pour hâter une solution juste, globale et durable à la cause palestinienne de nature à garantir paix et stabilité à tous les peuples de la région.


Au niveau de l'Afrique, nous sommes déterminés à consolider les échanges avec nos frères africains et à en élargir avec constance les perspectives, que ce soit en contribuant à la propagation de la sécurité et de la paix sur notre continent, et en participant aux forces internationales de maintien de la paix, ou encore en développant nos relations économiques bilatérales avec les pays africains frères.


Compte tenu de l'importance stratégique que nous accordons à nos relations avec l'Union Européenne, nous œuvrons avec constance à les développer dans tous les domaines, dans le sens de la consécration du partenariat de solidarité avec les pays de l'Union, sur la base du dialogue, de la coopération et du respect mutuel.


Dans ce contexte, nous accueillons favorablement l'initiative du Président Nicolas Sarkozy concernant l'Union Méditerranéenne, et formons l'espoir que le dialogue à ce sujet entre l'ensemble des pays des deux rives de la Méditerranée , conduira à la concrétisation des principes à la lumière desquels nous avons constamment œuvré, depuis le démarrage du processus de Barcelone, ou encore à travers le dialogue 5+5, pour que la Méditerranée soit un lac de sécurité et de paix et un espace de développement solidaire.


Dans le même temps, nous nous préoccupons, également, de consolider nos liens de coopération avec les pays des continents américain et asiatique, au profit de nos intérêts communs.


 


Militants,


Militantes,


L'amour que nous éprouvons pour la Tunisie nous donne la force d'agir pour élever notre pays aux sommets et lui assurer invulnérabilité et prospérité. Si la cohésion de notre peuple autour de nous et son adhésion à nos choix constituent pour nous un puissant stimulant et nous incitent à un surcroît d'effort et de sacrifice, nous comptons sur notre glorieux Parti pour qu'il soit constamment à l'avant-garde de ceux qui veillent à en sauvegarder les acquis et la grandeur et à concrétiser nos espoirs et nos aspirations.


Dieu Tout Puissant a dit : “Dis: Agissez ! Dieu, Son Prophète et les croyants seront témoins de vos actions”. (Coran).


Merci de votre attention.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com