Liban : Bombardements intenses de Nahr al-Bared





Le Quotidien-Agences


L'armée libanaise bombardait intensément hier le secteur du camp palestinien de Nahr al-Bared dans lequel sont retranchés depuis près d'un mois les extrémistes de Fatah al-Islam.


Par ailleurs, un nouveau soldat libanais a succombé hier matin à ses blessures, a indiqué un porte-parole de l'armée, ce qui porte à 135, dont 68 militaires et 50 islamistes, le nombre de personnes mortes depuis le début des affrontements le 20 mai.


Après une nuit calme, parfois troublée par des tirs intermittents à l'arme légère, l'artillerie libanaise a pris tôt ce matin pour cible les secteurs nord


et est du camp de réfugiés palestiniens, place forte des combattants intégristes.


Des nuages de fumée noire et plusieurs incendies étaient visibles depuis les abords du camp. Les images en direct de plusieurs chaînes de télévisions locales montraient samedi à la mi-journée les bâtiments en lisière de la zone tenue par les islamistes régulièrement visés par des rafales de mitrailleuses. 


Vendredi, six soldats libanais avaient été tués et plusieurs blessés lorsqu'un immeuble piégé, qu'ils fouillaient, s'est effondré sur eux. Un septième a succombé samedi matin à ses blessures.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com