Le Caire entre en jeu : «L’Iran menace la sécurité de l’Egypte»





Le Caire-Agences
Le chef de la diplomatie égyptienne Ahmed Aboul Gheit a accusé l'Iran d'avoir encouragé le Hamas à s'emparer de la Bande de Gaza, estimant que Téhéran menaçait la sécurité en Egypte et au Moyen-Orient, dans des propos rapportés hier par un journal égyptien.
"La politique iranienne a encouragé le Hamas à faire ce qu'il a fait à Gaza et cela représente une menace pour la sécurité nationale de l'Egypte parce que Gaza est à un jet de pierre de l'Egypte", a affirmé Aboul Gheit, cité par le quotidien indépendant Al-Masri Al-Yom.
"Tout comme l'influence iranienne en Irak représente une menace pour la sécurité nationale égyptienne et arabe. Cela oblige Le Caire à limiter ses
relations avec Téhéran", déjà rompues en 1980, a-t-il poursuivi.
L'Iran avait rompu ses relations diplomatiques avec l'Egypte en 1980, après la révolution islamique, pour protester contre la reconnaissance d'Israël par Le Caire. Depuis, l'Egypte et l'Iran ne disposent que de bureaux d'intérêts l'un chez l'autre.
L'Egypte a condamné vendredi dernier le mouvement islamiste Hamas pour s'être "emparé du pouvoir dans la Bande de Gaza", ne reconnaissant comme "représentant unique et légitime du peuple palestinien" que l'Autorité palestinienne dirigée par Mahmoud Abbas.
Avant-hier, Le Caire a décidé de transférer sa représentation diplomatique auprès de l'Autorité palestinienne de Gaza à Ramallah, en Cisjordanie.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com