Talabani en Chine pour obtenir une annulation de la dette irakienne





Le Quotidien - Agences


Le président irakien Jalal Talabani s'est envolé avant-hier pour Pékin pour une visite d'une semaine, avec pour objectif de convaincre la Chine d'annuler le montant de la dette irakienne qui s'élève à quelque huit milliards de dollars (5,95 milliards d'euros).


Talabani espère que sa visite en Chine encouragera Pékin à "annuler la dette" de l'Irak, a déclaré le président kurde à des journalistes avant son départ à l'aéroport de Soulemanyiah, dans le nord du Kurdistan.


Accompagné par une délégation de sept ministres, notamment des Finances, de l'Intérieur et du Pétrole, Talabani espère que cette visite va renforcer les relations entre les deux pays.


"Cette visite va entraîner la signature d'accords dans les domaines de l'économie et de la culture", a-t-il dit.


"J'espère que la Chine va continuer à jouer un rôle positif dans le soutien du processus politique de l'Irak et que les deux pays auront à l'avenir d'excellentes relations", a souligné Talabani.


La Chine, qui possède une importante délégation diplomatique à Bagdad, cherche à relancer des accords pétroliers signés avec le régime de l'ancien président irakien Saddam Hussein et à développer un important gisement pétrolier dans le sud-est de l'Irak.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com