Plan national de promotion de la qualité : Des résultats encourageants…





La qualité est devenue le critère de base sur lequel se jugent les performances d’une entreprise et ses capacités à affronter la concurrence par une compétitivité hors prix.
En tout cas, il est maintenant unanimement admis qu’une entreprise ne peut pérenniser son activité, fidéliser une clientèle de plus en plus exigeante, croître et se développer sans une certification à une norme ou un référentiel. Cela est devenu progressivement une condition d’entrée dans le marché. C’est d’ailleurs une des raisons fondamentales de la mise en place en 2005 d’un Plan National de Promotion de la Qualité (PNQ) visant à soutenir les entreprises en général et industrielles en particulier dans leur démarche d’introduction d’un système de management de la qualité menant à une certification à la norme ISO ou autre plus spécifique à l’activité de l’entreprise.
Jusqu’au mois de mai 2007, le PNQ a enregistré l’adhésion de plus de 340 entreprises dont plus de 260 ont entamé leurs démarches en vue d’une certification selon le référentiel demandé. Un résultat qui a été atteint grâce aux structures d’appui comme les Centres techniques sectoriels en coordination avec l’Unité de gestion du PNQ et l’appui financier du Programme de modernisation industrielle (PMI), programme financé par l’Union Européenne, à travers la mise à disposition d’une assistance technique que ce soit pour un diagnostic de mise en place ou pour la réalisation d’un plan qualité.
Toutefois, la dynamique ainsi imprimée mérite d’être davantage soutenue. Et c’est précisément dans ce cadre que s’inscrit le séminaire qu’organisent conjointement l’UTICA, l’UGPNQ et le PMI mardi 26 juin, sous l’égide du Ministère de l’Industrie, de l’énergie et des PME, sur le thème de «La qualité : une condition de pérennité et de conquête de marché». La manifestation qui sera rehaussée par la présence de M. Afif Chelbi, Ministre de l’Industrie, de l’Energie et des PME; de M. Hédi Djilani, président de l’UTICA et de M. Odoardo Como, Premier secrétaire de la Délégation de la Commission Européenne à Tunis, vise, à travers l’articulation des sujets du débat, à montrer les vertus de la mise en œuvre d’un système de management de la qualité au sein d’une entreprise et des performances qu’il peut générer. Pour cela, des experts es qualité interviendront pour fournir les éclairages adéquats par le biais d’exemples concrets sur les procédures et les démarches menant à la certification, cette clé de la réussite pour l’entreprise.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com