Tunis : Deux adolescentes et deux adultes dans un nid de débauche





Elles sont belles. Elles sont ambitieuses. Mais, il leur manque l’essentiel, à savoir l’argent.


Alors, elles ont décidé d’user de leur charme pour croquer la vie à pleines dents.


 


Tunis-Le Quotidien


Agées respectivement de dix-neuf et vingt ans, elles ont débarqué à Tunis avec un seul objectif, à savoir profiter comme leurs aînées de la vie.


Originaires d’une région de l’intérieur du pays, elles étaient contraintes de patienter jusqu’à ce quelles atteignent l'âge de la maturité pour pouvoir quitter leurs familles et venir soit-disant chercher du travail à Tunis.


Les deux filles étaient très belles, mais elles savaient qu’elles avaient besoin d’un petit coup de peigne par-ci et d’un autre coup de pinceau par là pour mettre en valeur leur charme.


Ainsi, dès leur arrivée dans la capitale, elles n’avaient qu’une seule idée en tête : imiter leurs aînées de la capitale. Elles furent ébahies par les vitrines des commerces et les looks très modernes des jeunes filles de la capitale.


Elles savaient, toutefois, qu’elles avaient besoin d’argent pour pouvoir s’offrir ce luxe.


Après avoir cherché vainement du travail, elles ont changé de tactique. Elles ont décidé tout bonnement d’user de leur charme pour se faire entretenir par des hommes désireux de passer du bon temps.


Ainsi, elles s’étaient mises à fréquenter les cafés mixtes. Le temps de siroter quelques cafés et les premiers regards commencèrent à s’abattre sur les formes bien rondes des deux filles.


Elles furent approchées, dans un premier temps, par deux hommes. Le soir même,les deux jeunes filles s’étaient trouvées dans un appartement où elles avaient ramassé une jolie somme d’argent.


Depuis, les rendez-vous galants se sont succédé. Au passage, les deux filles gagnaient à chaque fois une somme d’argent utilisée dans l’achat d’habits et autres accessoires.


A les voir, l’on pensait qu’on était face à de jolies créatures débarquant tout droit d’une capitale européenne.


Dans la foulée, les deux filles avaient loué un appartement. Non sans mesurer la gravité de leur acte, elles s’étaient mises à recevoir des clients chez elles.


Bien évidemment, les voisins avaient rapidement compris que des choses pas tout à fait catholiques se passaient dans cet appartement.


Les rumeurs avaient commencé, ainsi, à circuler. Les agents eurent vent des aventures des deux jeunes filles. Leur domicile fut mis sous surveillance.


Les auxiliaires de la justice découvrirent le pot aux roses.


Munis d’une commission rogatoire, les enquêteurs effectuèrent une descente dans l’appartement.


Ce soir là, ils prirent en flagrant délit les deux filles avec  deux hommes. Le Quatuor fut embarqué au poste.


Ils n’avaient aucune chance de nier les faits. Ils ont été inculpés de prostitution et de complicité et ont été écroués en attendant d’être traduits devant la justice.


 


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com