Un cahier des charges pour les réparateurs de GSM





Les réparateurs-débloqueurs de GSM poussent partout comme des champignons et, quand on entend parfois l’un de leurs clients se plaindre de leurs services, on se demande s’il obéissent vraiment à des standards reconnus.


Parmi les doléances contre eux, on retrouve souvent deux genres de plaintes : des interventions hors de prix (le déblocage d’un GSM haut de gamme peut dépasser les 100 dinars), des défauts de compétence (impossible de relancer les interfaces en panne de certains GSM).


C’est d’ailleurs à cause de cela que des distributeurs officiels de marques connues s’inscrivent en faux par rapport à ces réparateurs-distributeurs. Medcom (représentant Samsung) vient ainsi de lancer un appel à ses clients pour les inviter à l’unique centre de service après-vente en Tunisie agréé par cette marque en «niveau 3» et capable de leur assurer une vraie garantie.


En tout état de cause, il nous semble urgent de donner un bon coup de balai dans le domaine des réparateurs-débloqueurs de GSM pour les classer soit en centres agréés soit en généralistes obéissant à un cahier des charges dans les  règles  de l’art.


 


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com