Ali Hassan Al Majid pourrait être exécuté au Kurdistan irakien





Le Quotidien-Agences


L'Irak examine la possibilité d'exécuter par pendaison Ali Hassan Al Majid dit «Ali le chimique» dans le Kurdistan irakien si sa condamnation à mort pour le massacre de Kurdes en 1988 est confirmée en appel, a indiqué  un conseiller du Premier ministre irakien.


«Des milliers de nos citoyens kurdes ont demandé qu''Ali le chimique' soit pendu au Kurdistan», a déclaré  Bassim Ridha, conseiller du Premier ministre Nouri al-Maliki.


«Le gouvernement examine ces requêtes. Cependant, sa condamnation doit encore être confirmée par la cour d'appel», a-t-il souligné.


Ali Hassan Al-Majid,  avait été condamné le 24 juin à la peine capitale pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis lors d'une campagne d'exécutions de masse et de bombardements chimiques menée au Kurdistan irakien, dans le nord du pays, et baptisée opérations «Anfal».


Deux autres hauts dirigeants de l'ancien régime de Saddam Hussein avaient eux aussi été condamnés à mort par le Haut tribunal pénal irakien pour ce massacre  selon l'accusation.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com