Jeux Africains 2007 – La journée des Tunisiens : Débuts sur les chapeaux de roue






Les sportifs tunisiens ont remporté neuf médailles: 3 en or, 2 en argent
et 4 en bronze, jeudi au terme de la 2ème journée des Jeux Africains qui se déroulent en Algérie jusqu’au 23 juillet.


La palme revient aux judokas qui ont réussi à décrocher deux médailles d’or par Anis Chedly (Hommes +100 kg) et Houda Miled (Dames -78 kg), outre deux médailles de bronze obtenues par Mohamed Bouguerra (Hommes -90 kg) et Nihel Cheïkhrouhou (Dames +78).
Anis Chedly est monté sur la plus haute marche du podium au terme de sa victoire sur l’Algérien Bouaouichaoui par arrêt de l’arbitre après que ce dernier ait asséné un coup de tête au judoka tunisien deux minutes après le début de combat.
Livrant ses impressions à l’envoyé spécial de l’Agence Tunis Afrique Presse (TAP) à Alger, Anis Chedly a indiqué qu’il a réalisé son objectif en obtenant la médaille d’or, précisant que cette consécration est le fruit d’un travail sans relâche. Il a affirmé que lors de la finale, il avait essayé dès le début du combat de s’imposer et de prendre un ascendant psychologique sur son adversaire en exploitant notamment la pression qui pesait sur le judoka algérien qui évoluait devant son public. Chedly a formé l’espoir de pouvoir réaliser la même performance samedi lors des épreuves Open.
De son côté, Houda Miled qui s’est imposée en finale Dames des moins 78 kg, en battant la Nigérianne Viviane Youssef par ippon, s’est déclarée très heureuse d’autant plus que le combat a été très difficile face à un adversaire coriace qui avait éliminé deux sérieuses candidates au titre, une algérienne et une égyptienne.
Ce sacre constitue la meilleure motivation pour aborder les prochaines échéances, a-t-elle ajouté, notamment les Championnats du Monde au Brésil, en décembre 2007 et les Jeux Olympiques de Pékin en 2008.
A l'instar du judo, l’escrime a connu un bon début également puisque Mohamed Samandi s’est adjugé la médaille d’or de l’épreuve masculine du fleuret en battant en finale l’Egyptien Mustapha Nekati par 15 à 10.
Dans une déclaration à l’envoyé spécial de l’Agence TAP à Alger, Samandi a fait remarquer qu’il était quasiment sûr de monter sur la première marche du podium puisqu’il a réussi à éliminer deux autres égyptiens avant la finale, précisant que la sélection égyptienne d’escrime participe avec ses meilleurs élément à ce tournoi africain d’Alger.
Cette victoire permettra d’augmenter mon capital points au plan africain pour pouvoir me qualifier aux Jeux Olympiques de Pékin, a-t-il indiqué.
En natation, ce sont les nageurs sud-africains qui ont dominé les débats, alors que la sélection tunisienne, en l’absence de Oussama Mellouli, s’est contentée des places d’honneur.
La meilleure performance tunisienne a été réalisée par Ahmed Mathlouthi qui a remporté la médaille d’argent du 400 m nage libre avec un temps de 3’ 55’’ 75. La première place est revenue au Sud-Africain Prinsloo Troyden qui a pulvérisé le record des Jeux en 3’ 55’’ 29 (ancien record: 3’ 59’’ 56).
De son côté, Sarra Chahed n’est pas parvenue à monter sur le podium se contentant de la 4ème place du 100 m nage libre en 58’’ 10.
Maroua Mathlouthi a connu le même sort en passant juste à côté du podium dans l’épreuve féminine du 400 m quatre nages réalisant un temps de 4’ 54’’ 85 alors que Sarra Lajnef a terminé à la 5ème place la même épreuve en 5’ 9’’ 65.
En basket-ball, les sélections masculine et féminine ont essuyé deux défaites respectivement face à l’Egypte 86/64 et au Kenya 58/56.
Début prometteur par contre pour les pongistes tunisiennes dans la compétition par équipes qui ont battu les Seychelles et le Ghana au premier tour.
Les compétitions de handisport, initialement prévues jeudi ont été reportées à aujourd’hui.
_____________________


Basket
Double défaite


L’Egypte a battu la Tunisie (84-62) jeudi à la salle Harcha, en match comptant pour la 1ère journée du tournoi masculin des Jeux Africains 2007.
La sélection du Sénégal a déclaré forfait pour le tournoi. Ce désistement a donné lieu à un petit changement dans le programme du Groupe A, réduit seulement à cinq équipes (Algérie, Egypte, Tunisie, Afrique du Sud et Côte d’Ivoire) contrairement au groupe B, domicilié à Staouéli où évolueront les six équipes engagées au départ, à savoir: Cameroun, Libéria, Mali, Nigeria, RD Congo et Angola.
De son côté, l’EN Dames a été battue par son homologue du Kenya (56-58).




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com