Les jeunes et les apparences : Tout ce qui brille n’est pas or





Nombre de jeunes accordent un soin particulier à leurs apparences. Ils font de leur look une réelle obsession. Ils ne sortent de chez eux qu’après avoir parfaitement soigné leur allure Certains, en revanche, se contentent juste d’être présentables. Les jeunes accordent-ils un intérêt particulier aux apparences et jugent-ils les autres selon ce qu’ils sont ou en fonction de ce qu’ils semblent être ?


 


Tunis-Le Quotidien


Comparée à la vérité, l’apparence est dépourvue de consistance réelle : elle échoue en effet à nous présenter l’être dans son intégralité et sous sa vraie «version». L’être humain peut, en effet, dissimuler ses défauts et ses complexes derrière une allure sympathique. Il peut cacher  une grande partie de son véritable être derrière une carapace jolie à voir mais plutôt trompeuse. L’apparence est représentative de l’image qu’on veut véhiculer. Celle-ci est synonyme de substitut et de vraisemblance. Dans le monde des jeunes, le look peut avoir une importance capitale dans la mesure où chacun essaie d’attirer le regard du sexe opposé et permet les comportements frimeurs et ostentatoires qui sont fréquents chez les jeunes. Toutefois, même si les apparences peuvent être trompeuses, chacun semble être jugé par la société  selon l’image qu’il véhicule. Celui qui sent le fric et qui donne l’impression d’appartenir à une haute classe sociale est automatiquement regardé avec beaucoup de considération. Et c’est d’ailleurs la première raison qui mène les jeunes à soigner leur look. Une jeune fille qui sent le parfum pénétrant, qui porte des habits coquins, qui a des cheveux lissés et brillants et un visage maquillé avec goût, a de grandes chances d’attirer les regards masculins et sera par ailleurs traitée différemment  par l’entourage qu’une autre ayant une allure fruste. Idem pour un jeune homme qui porte des habits de marque, qui a les chaussures qui brillent, les cheveux bien gominés et qui possède les plus récents gadgets. Ce besoin de soigner les apparences est une sorte d’obsession chez les jeunes et spécifiquement la gent féminine. Toutes les filles tiennent à être belles… Pourquoi ? Il semble qu’un beau physique maximise leurs chances et leur ouvre bien des portes… De l’autre côté, les jeunes messieurs ne semblent pas moins indifférents quant à l’aspect esthétique des choses. Plusieurs d’entre eux font de grands efforts pour soigner leur look et cultiver leurs muscles. Ils craquent également assez vite devant la beauté féminine même si cette apparence est, dans la plupart des cas, artificielle…


 


Bilel, élève de 18 ans, confirme que les apparences sont d’une importance capitale. Très terre à terre, le jeune homme semble parler en connaissance de cause. «Ce n’est même pas à discuter, les autres ne te jugent que selon ce que tu sembles être et je trouve que c’est tout à fait normal ! Lorsqu’on ne connaît pas notre vis-à-vis, on ne peut le juger que selon ce que nous voyons de nos propres yeux. Nul ne peut savoir ce que l’on cache au fond de soi! Nul ne peut savoir qui est l’être humain que nous sommes qu’après plusieurs rencontres et plusieurs entretiens. Mais au début, la première impression se fixe selon ce qu’on voit ! Les autres nous jugent d’après les habits qu’on porte, les personnes qu’on fréquente, le quartier dans lequel on vit et même d’après notre nom de famille. Rares sont ceux qui n’accordent pas d’importance à ce genre de choses. Le paraître l’emporte donc à tous les coups! Nous évoluons dans un contexte où la matière prime et il est tout à fait compréhensible que les personnes qui soignent leurs apparences et qui parfont leur mode de vie soient plus considérées que les personnes modestes», dit-il.


 


Hamdi, bachelier de 19 ans, pense que même si les apparences sont trompeuses elles n’arrêtent pas de fasciner les personnes. «Je suis persuadé que nombre de personnes cachent parfaitement leur jeu derrière une apparence parfaitement soignée. Hélas, cela marche ! Le paraître fait partie de toute une stratégie de fraude que l’on utilise pour leurrer autrui et se faire une place. Celui qui a l’air d’appartenir à une famille aisée, qui porte des habits de marque et qui maîtrise les langues étrangères est automatiquement considéré comme quelqu’un de haut placé et tout le monde essayera de gagner sa sympathie. Or, il se peut qu’il n’y ait rien de vrai dans tout cela. Même une personne modeste est capable d’avoir une telle apparence moyennant une petite somme d’argent. Cependant, une autre personne, même si elle émane de la haute société, est regardée de travers si elle ne soigne pas son apparence. N’empêche que je ne suis pas contre le fait de parfaire notre apparence. Il est important qu’on soit présentable ne serait-ce que pour se sentir bien dans sa peau et pour imposer le respect. Mais ce qui compte le plus à mon avis, c’est d’avoir une belle âme. On a beau sembler sympathique ou riche, c’est l’intérieur qui tranche en fin de compte», dit-il.


 


Arbi, 18 ans, pense que les apparences sont importantes parce qu’elles reflètent l’image de la personne. «Imaginons que je sois mal rasé, que je porte un t-shirt déchiré, que je sente la sueur et que j’essaye d’aborder une fille. Elle va se sentir effrayée et ne m’adressera même pas la parole. Imaginons également que je sois décoiffé, que je porte des habits très modestes et que j’aille dans un restaurant…Je serai, au meilleur des cas, traité de manière très défavorable et il est probable qu’on ne me laisse même pas entrer. C’est encore pire si j’essaye de décrocher un job tout en m’aventurant à avoir une apparence de très mauvais goût. En revanche si on est bien habillé, bien rasé, bien coiffé et si l’on est éloquent, on va être reçu avec des fleurs là où on va. Certes, ces apparences ne sont pas toujours fiables, parce que certains utilisent l’allure comme fonds de commerce pour tromper autrui, mais cela marche dans la majorité des cas parce que notre vis-à-vis ne nous connaît pas, et ne peut nous juger que selon ce qu’il voit»,


dit-il.


 


Islam, étudiant de 19 ans, est persuadé que les apparences sont trompeuses. Le jeune homme ne juge jamais les autres selon ce qu’ils semblent être. «Certes, il faut être présentable. Il y a un minimum de soin à faire pour être propre et avoir une apparence convenable. Mais il ne faut jamais en faire une obsession. De plus, ceux qui misent beaucoup sur les apparences sont des personnes vides de l’intérieur et qui n’ont pas d’autres armes pour se faire valoir. Un être humain est jugé pour ce qu’il est, pour ses qualités humaines et non pas pour ce qu’il possède ou ce qu’il semble être. La véritable richesse est celle du cœur et de l’âme. Le fait d’être beau ou d’avoir un look agréable à voir ne rime à rien si l’on est prétentieux, narcissique et superficiel. C’est la beauté intérieure qui ne s’épuise pas, tout comme la richesse de l’âme», dit-il.


 


Abir CHEMLI    




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com