L’Ensemble Abrasevic à l’Ariana : Les mélodies serbes dans toute leur splendeur






 Au Complexe estival de l’Ariana, sis à quelques encablures de la municipalité, le public s’est rendu nombreux pour suivre le concert donné par l’Ensemble folklorique Abrasevic de Serbie dans le cadre du festival de cette localité. Cette troupe a enchanté et ravi les mélomanes avec des notes musicales enchanteresses et envoûtantes tirées du patrimoine musical des minorités serbes et de ses Républiques voisines.


 


Quand   Abrasevic a commencé à jouer samedi dernier, le public, bien que ne connaissant pas cette troupe musicale, était enthousiasmé. A la fin du spectacle, l’ovation en disait long sur le sentiment du public. Le jugements était unanime pour acclamer la performance des artistes et la chorégraphie des ballets.  En effet, la troupe serbe n’a ménagé aucun effort pour faire découvrir au public une multitude de gammes et de tableaux des plus expressifs. En tout et pour tout une vingtaine de tableaux, entre ballets et chorégraphies, ont été présentés pendant un spectacle qui a duré plus de deux heures. La particularité de la prestation de la troupe Abrasevic, c’est qu’elle présente dans chaque tableau une gamme tout à fait différente que celle de l’autre tableau. Tantôt, les danseurs serbes ont produit des gammes de danses inspirées de la pure tradition serbe et yougoslave, tantôt, ils ont signé des danses très lentes avec des voiles. Enthousiastes, les danseuses de la troupe  Abrasevic ont repris aussi une éblouissante gamme des Zambra Gypsies avec des acrobates et des gymnastes. Le tout était concocté avec une certaine finesse et un professionnalisme des plus rares. Entraînés dès leur plus jeune âge, les jeunes artistes de cette troupe ont en effet présenté un spectacle élégant, précis, d’une grande adresse mélodieuse et ponctué par des tableaux hautement colorés. L’autre spécificité des chorégraphes de la troupe serbe réside dans leurs costumes. Dans la présentation de chaque tableau, les chorégraphes changent de tenues. Ils  sont habillés parfois en vêtements multicolores composés de gilets et de pantalons moulants conçus pour des danses acrobatiques. Les femmes, elles, ont porté des camisoles et de larges jupes qui leur servent à exécuter sans difficultés des gammes de danses les plus compliquées et les plus séduisantes des minorités ethniques du Kosovo, de Vojvodine, du Monténégro, entre autres. Il y a eu aussi tout au long des tableaux présentés une harmonie parfaite entre tous les danseurs tant dans l’exécution des danses que dans la présentation des chorégraphies. Le tout a été égayé par un agencement savoureux entre les costumes, le décor et la scène. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la soirée de l’Ensemble Abrasevic était un véritable régal et un moment de bonheur et de détente pour le public de l’Ariana.  Fondé en 1947, par le grand poète serbe, Kosta Abrasevic, cet Ensemble a pour vocation de promouvoir la musique et les danses serbes. Abrasevic a présenté en effet plus de 2000 spectacles dans le monde entier et a remporté de nombreuses médailles d'or dans les différents festivals internationaux de folklore. Il est composé d’une soixantaine d'artistes, de danseurs, de musiciens, de chanteurs et possède plus de 1000 costumes.


 


Ousmane WAGUE




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com