Conseil Municipal de la ville de Tunis : Lifting pour la piscine du Belvédère…





Mise hors usage et abandonnée sans entretien depuis plusieurs années au point de se transformer en un repaire pour délinquants, voilà que la vieille piscine du Belvédère s’apprête à retrouver une seconde jeunesse.


 


Tunis-Le Quotidien


Le projet de réaménagement de la plus ancienne piscine en Tunisie été le dossier qui a attiré le plus d’attention hier lors de la réunion du Conseil Municipal de la ville de Tunis.


La piscine du Belvédère, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, retrouvera bientôt son aura d’antan. Si tout va bien et que le projet annoncé et adopté hier par le Conseil Municipal finit par voir le jour, la première piscine du pays retrouvera sans doute tout l’éclat qui a fait d’elle, des décennies durant, un monument architectural emblématique de la ville de Tunis. Fondée dans les années trente du siècle dernier, la piscine du Belvédère a toujours été exceptée des plans et des budgets consacrés à l’aménagement et à la restauration des domaines municipaux. Au lieu de son rôle d’encadrement sportif des jeunes et d’espace de distraction pour les familles, le lieu a fini alors par devenir un repaire pour délinquants.


Conscients de la gravité de l’état dans laquelle se trouve aujourd’hui cette piscine et son entourage, les membre du Conseil municipal de la ville de Tunis, présidé par le Maire de la Ville M. Abbès Mohsen, ont adopté à l’unanimité le projet consistant à accélérer les procédures nécessaires  pour sauver la piscine et ses composantes.


Un appel d’offres doit être lancé à cet effet pour désigner le promoteur qui se chargera du dossier.

H .G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com