Mouihbi, à pas feutrés vers le parc A





Bien qu’une large frange du public marsois refuse toujours de croire au départ de Mouihbi sous d’autres cieux la séparation devient comme inéluctable. En effet, l’étau ne fait que se resserrer autour du joueur, après les contacts réitérés, œuvre de la partie clubiste, avec le joueur. Mais en gentleman qu’il a toujours été, le brave Youssef a demandé aux dirigeants Rouge et Blanc de s’en remettre à leurs homologues marsois, démarche fort appréciée du reste. Il est  à rappeler que l’offre clubiste est bien concrète, et dépasse en consistance  celle de l’ESS. Elle émare, ce n’est plus un secret de Hamadi Bousbiï,le père spirituel du CA. Et on sait que lorsque le mécène clubiste entre sur scène, l’entreprise va jusqu’à sa cristallisation. Alors, Mouihbi sous la casaque rouge et blanc ?


Question de jours, si ce n’est d’heures.


 


W.S.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com