Transport aérien : Le « Didon » de Sevenair débarque…





Après avoir reçu, début juillet l’ATR 500, la compagnie aérienne tunisienne Sevenair a réceptionné, vendredi, son nouvel avion de type Bombardier CRJ900. Cet appareil doté de 90 sièges est le premier appareil d’une commande de deux CRJ identiques.


 


Tunis-Le Quotidien


C’était vendredi lors d’un point de presse à l’aéroport Tunis Carthage que la nouvelle acquisition de Sevenair a été présentée par le ministre du Transport et du Directeur général de la compagnie.


L’achat de l’appareil, le Bombardier CRJ900, de construction canadienne, et qui a été baptisé «Didon», constitue selon M. Abderrahim Zouari, ministre du Transport, un événement qui marque l’ouverture de la compagnie Sevenair sur un nouveau partenaire dans le monde qui est le Canada. M. Zouari, qui a souligné l’importance de cet appareil de par sa capacité d’embarquement (90 sièges), le plaçant à mi-chemin entre les avions conventionnels de Tunisair et des appareils de type ATR capables d’embarquer jusqu’à 70 passagers, estime que le CRJ900 va permettre à la compagnie d’élargir sa présence dans le bassin méditerranéen et pourquoi pas étudier la possibilité d’une ligne entre Tunis et Montréal. «Il est devenu aujourd’hui impératif de mettre en place un vol direct et régulier entre la Tunisie et le Canada afin de commercialiser davantage la destination Tunisie dans ce pays d’Amérique de Nord», note-t-il.


Sur ce point, le Directeur général de Sevenair a été en fait presque tout à fait d’accord. M. Moncef Zouari, qui a souligné la présence de l’ambassadeur du Canada en Tunisie et de son homologue l’ambassadeur de Tunisie à Montréal, a affirmé pour sa part que «le CRJ900 va aider au développement du transport aérien en Tunisie et du tourisme du pays».


Il s’agit là en fait d’un des axes sur lesquels Sevenair articule sa politique commerciale. Une politique qui témoigne de la nouvelle ère dans laquelle elle s’est engagée depuis qu’elle a cessé d’être Tuninter pour devenir Sevenair. Renforcer les lignes domestiques et transversales et optimiser l’exploitation des lignes internationales de voisinage, l’exploitation de vols charter et Low Cost, et le tout de se faire en synergie avec la compagnie mère, Tunisair.    


Dans ce cadre, on annonce qu’une ligne sur Gabès devrait voir le jour tout prochainement, outre le renforcement des fréquences hebdomadaires sur Tabarka devant atteindre 7 au lieu de 5 actuellement. L’autre objectif annoncé par Sevenair est d’exploiter les lignes transversales entre les principaux pôles touristiques de la Tunisie, à savoir Djerba-Monastir, Monastir-Tabarka, Monastir-Tozeur, Sfax-Tabarka, Djerba-Tozeur et Gafsa-Sfax.


Quant à ses lignes internationales, Sevenair envisage d’élargir son réseau au sud de l’Italie par la desserte de Palerme au départ de Djerba, Tozeur et Tabarka.


 


H.G.


_______________


 


«Didon»: Fiche technique…


 


Le Bombardier Didon de Sevenair, est un membre de la série CRJ900 des avions bombardiers de transport de l’aviation civile qui est le plus grand avion de sa gamme grâce à ces 90 sièges. Il offre les meilleures caractéristiques économiques parmi les avions de sa catégorie. Ses coûts offerts sont comparables à ceux des avions à fuselage étroit de dernière génération pour transport bas prix. Le CRJ900 est long de 36,40M. Sa vitesse de croisière normale est de 850 Km/h, contre une optimale pouvant atteindre jusqu’à 880Km/h.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com