Cap Bon : Enlevée par son ancien petit ami, le soir de sa nuit de noces





Farhat Oueld El Kahya est un personnage mythique qui a vécu au Nord-Ouest.


Au dix-huitième siècle, il s’est «illustré» en enlevant les jeunes mariées la veille de leur nuit de noces. Deux cents  ans plus tard, un jeune homme originaire d’une ville du Cap Bon s’en était inspiré en allant tout bonnement enlever sa dulcinée qui convolait en justes noces. L’incident s’est produit en pleine cérémonie de mariage..!


 


Tunis - Le Quotidien


On ne se marie pas forcément avec celle ou celui qu’on aime. C’est du moins ce qui est arrivé à ce jeune homme originaire d’une ville du Cap Bon.


Après une longue histoire d’amour, il a promis à sa bien-aimée fidélité  et dévouement. Les deux tourtereaux espéraient, en effet, couronner cette relation par l’union sacrée du mariage.


Alors, le prince charmant s’était consacré à ramasser l’argent nécessaire pour pouvoir se marier et fonder un foyer.


Malheureusement, les temps sont durs. Il est, en effet, extrêmement difficile de faire face aux dépenses que demande la célébration d’un mariage.


Un an s’est passé puis deux... L’attente devint insupportable. La mère de la jeune fille, n’en pouvant plus, transforma la vie de sa fille en un véritable enfer. Elle pesa de tout son poids pour l’obliger à accepter le premier venu. Celui-là même qui n’a pas tardé à venir frapper à la porte et demander la main de sa fille.


Réticente au départ, elle finit par accepter non sans réserver une place bien distinguée à son prince charmant. La malheureuse pensait qu’il est possible d’aimer un homme et de se marier avec un autre.


Cela dit, elle ne pensait pas qu’elle pourrait devenir l’otage des deux hommes. Alors que son futur mari avait accéléré les choses  pour se  marier le plus tôt possible, son prince charmant avait une autre idée en tête.


Finalement le jour «J» est arrivé. En plein cérémonie de mariage, l’ancien petit ami, accompagné de deux autres hommes, investit la salle des fêtes.


Les deux complices s’étaient occupés des invités, alors que le prince charmant et après avoir neutralisé le jeune mari, s’était emparé de sa dulcinée l’obligeant à quitter la salle des fêtes.


Elle fut, ensuite, embarquée à bord d’une voiture pour une destination inconnue. Mis au parfum, les agents de la garde nationale ont entamé des recherches pour retrouver la jeune mariée et arrêter les ravisseurs.


 


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com