Heurts interpalestiniens : Rebelote





Le Quotidien-Agences


Un membre du Jihad islamique et un du Fatah ont été tués hier avant l'aube par des hommes armés du Hamas à Gaza, au lendemain d'incidents ayant entraîné la mort d'un membre du Hamas, selon une source médicale.


"Nidal al-Daya a été tué et trois autres membres du Jihad blessés par des tirs d'un groupe des Brigades Ezzedine al-Qassam (la branche armée du Hamas) et de la Force exécutive", a accusé un responsable du Jihad islamique sous couvert de l'anonymat.


"Les quatre membres du Jihad étaient poursuivis et se sont réfugiés dans la mosquée Ard al-Ribat du quartier de Zeitoun. Mais les hommes des Qassam et de la Force exécutive ont pénétré dans la mosquée et ouvert le feu sur eux", a-t-il ajouté.


Il a précisé que Nidal al-Daya, 21 ans, avait été tué de plusieurs balles dans la tête tirées à bout portant.


Un membre du Fatah, Salah Amoudi, 37 ans, a été tué dans les affrontements qui ont suivi à l'extérieur de la mosquée.


Dans le même temps, les hommes armés du Hamas ont encerclé les domiciles de membres du Jihad pendant plusieurs heures.


Ces incidents sont intervenus au lendemain de la mort d'un membre du Hamas, tué dans des confrontations armées avec le Jihad islamique. L'homme et son unité de la Force exécutive étaient venus dans le quartier de Choujaïya pour arrêter un membre du Jihad accusé d'avoir ouvert le feu lors d'un mariage.


Les rapports entre le Jihad islamique et le Hamas se sont dégradés depuis que ce dernier a pris le pouvoir dans la bande de Gaza à la mi-juin en neutralisant les forces de sécurité du Fatah, le parti de Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité palestinienne.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com