Un exemple à suivre





À l’invitation du Président Zine El Abidine Ben Ali, Cheikh Mohamed Ben Rached Al-Maktoum, vice-Président de l’Etat des Emirats Arabes Unis, Président du conseil des ministres et gouverneur de Dubaï, effectue une visite de fraternité et de travail en Tunisie.


Une visite qui vient conforter les relations privilégiées entre les deux pays et exprimer la volonté commune de renforcer davantage la coopération bilatérale.


Rappelons à ce propos que les Emirats sont en passe de devenir le premier investisseur en Tunisie, et ce, après le rachat, par l'émirati Tecom-Dig, de 35% du capital de l'opérateur public Tunisie-Télécom et la prise en charge de la réalisation d'un immense complexe touristique à Hergla par le groupe «Emaar». Il y a aussi le gigantesque projet d’investissement de la société «Samaa Dubaï» dans le lac sud de Tunis. Un projet d’un montant de plus de 18 milliards de dinars.


Une opportunité pour notre pays qui peut ainsi tabler sur ces projets pour la création d'emplois au profit surtout des diplômés du supérieur et la réalisation d'un taux de croissance de plus de 6,3% durant la prochaine décennie.


Un exemple de partenariat arabe fructueux qui met en relief l’importance accordée par le Président Ben Ali à la diplomatie économique qui s’est traduite par un bond qualitatif au niveau de la coopération avec les pays arabes sur un plan multilatéral.


Un choix stratégique qui porte aujourd’hui ses fruits.


La Tunisie comme les Emirats Arabes Unis, tournés vers la paix et la stabilité, de par leurs relations privilégiées et diversifiées, sont un exemple à suivre dans le monde arabe qui a privilégié jusque-là la coopération économique avec le Nord au détriment d’un axe Sud-Sud plus profitable aux pays arabes.


 


M.R.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com