Après une rencontre avec Abbas : Olmert espère des négociations prochaines sur un Etat palestinien





Le Quotidien-Agences


Le Premier ministre israélien Ehud Olmert a espéré que des négociations sur un futur Etat palestinien s'ouvriraient "bientôt", lors d'une rencontre hier avec le président Mahmoud Abbas, à Ariha.


"Je suis venu ici pour discuter avec vous des questions fondamentales entre Israël et l'Autorité palestinienne, en espérant que cela nous mènera bientôt à des négociations sur la création d'un Etat palestinien", a affirmé  Olmert à Abbas peu avant la tenue de leur réunion à huis clos.


La rencontre s'est achevée vers 16H00 locales (13H00 GMT), après environ trois heures de discussions.


Les deux dirigeants n'ont cependant apparemment pas discuté des questions clés concernant le statut final du futur Etat palestinien, à savoir le tracé des frontières, Al-Qods et le sort des réfugiés de 1948.


Il s'agissait de leur première rencontre en Cisjordanie.


Un porte-parole de Olmert, David Baker avait, peu avant la réunion, annoncé la couleur: "L'un des principaux objectifs de la rencontre est de maintenir un lien et de construire à partir de cela. Il n'y aura pas de négociations sur les questions (de fond) mais une discussion ouverte et chacun pourra soulever ce que bon lui semble".


"Les deux dirigeants se concentreront sur leur vision pour arriver à une solution à deux Etats", avait-il ajouté, précisant qu'ils s'entretiendraient aussi des dossiers économiques et sécuritaires.


"Nous n'attendons vraiment pas grand chose de cette réunion", avait également confié  le principal négociateur palestinien, Saeb Erakat. Il avait réaffirmé que "la question la plus importante" concernait "les discussions politiques sur le statut final" des Territoires palestiniens.


Cette nouvelle rencontre est intervenue cinq jours après une visite de la secrétaire américaine d'Etat, Condoleezza Rice, qui n'a pas réussi à rapprocher les positions en vue de la réunion internationale proposée pour l'automne par le président George W. Bush.


Un important dispositif de sécurité a entouré la ville de Ariha, empêchant la presse de s'approcher du lieu de la rencontre, un casino désaffecté qui se trouve sur le site d'un grand hôtel.

La dernière rencontre entre Olmert et Abbas remontait au 16 juillet à Al-Qods, au cours de laquelle Israël avait annoncé la libération de 250 prisonniers palestiniens en geste de soutien au président palestinien dans son épreuve de force avec les islamiste du Hamas, qui contrôlent la Bande de Gaza depuis la mi-juin.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com