Sécurité en Irak : Réunion entre experts iraniens et américains





Le Quotidien-Agences


Les experts iraniens, américains et irakiens ont tenu hier à Bagdad la première réunion d'un comité formé pour faire baisser les violences en Irak dont Téhéran et Washington s'accusent mutuellement de porter la responsabilité, ont déclaré des responsables.


La réunion d'environ quatre heures s'est déroulée dans le bureau du Premier ministre Nouri al-Maliki, dans la zone verte ultra sécurisée qui abrite les bureaux du gouvernement et l'ambassade américaine.


Des responsables iraniens et américains ont confirmé la rencontre du comité dont la création avait été décidée il y a moins de deux semaines lors de pourparlers au niveau des ambassadeurs des deux pays dans la capitale irakienne.


"Nous pouvons qualifier les discussions de franches et sérieuses. Elles ont porté comme convenu sur les problèmes de sécurité en Irak", a dit le porte-parole de l'ambassade américaine, Philip Reeker.


Les participants ont décidé de poursuivre leurs entretiens à une date qui sera décidée ultérieurement, a-t-il ajouté.


La délégation américaine était dirigée par Marcie Ries, ministre conseiller pour les questions politiques et militaires de l'ambassade, selon la même source.


A Téhéran, un porte-parole des Affaires étrangères, Mohammad Ali Hosseini, a confirmé que le comité avait commencé ses travaux.


Il a précisé que la délégation iranienne avait été dirigée par un haut responsable du ministère pour l'Irak, Hossein Amir-Abdollahian.


Les ambassadeurs américain et iranien, Ryan Crocker et Hassan Kazemi Qomi, s'étaient réunis une première fois le 28 mai dans la capitale irakienne mais sans percée majeure.


Leur deuxième rencontre le 24 juillet n'avait pas non plus permis de progrès majeur mais avait abouti à la décision de créer un comité tripartite chargé de traiter du problème de la sécurité en Irak.


Ce comité vise à limiter les activités des milices, de lutter contre le réseau Al-Qaïda et d'instaurer la sécurité aux frontières.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com