S.T. : Une mise au point réussie, mais…





A quelques jours du démarrage de la compétition, l’équipe stadiste semble être prête pour effectuer un bon départ, et ce, malgré quelques problèmes qui persistent.


 


Au bout de deux stages jugés réussis à Aïn Draham, Mrad Mahjoub, le coach stadiste, a pu faire du bon travail avec un effectif considéré assez compétitif grâce à l’expérience des uns (Khalfaoui, Zaâlani, Touniche, Zidane...) et le talent des jeunes éléments (Akrout, Korbi, Zaïri, Mabrouk...)


L’apport des deux nouvelles recrues, Ajmi et Hamed, est évident et a permis à l’entraîneur de prévoir d’autres solutions de rechange.


Pendant la préparation, les Stadistes ont disputé huit matches amicaux et même si le résultat importait peu (six victoires, un nul et une défaite), il a tout de même rassuré le staff technique et les supporters qui ont pu apprécier les progrès réalisés par leur équipe qui abordera le championnat en véritable outsider avec une folle envie d’y jouer un rôle intéressant.


 


Denisio encore indécis


Que peut-on retenir de cette préparation effectuée en quatre phases? Mahjoub a pu, en un temps record, imposer sa manière et ses convictions et on peut même constater des progrès évidents. Reste à présent à huiler convenablement les automatismes pour adhérer totalement au 4 - 1 - 3 - 2 que l’entraîneur préfère avec un tel effectif.


Pour Mahjoub, une seule interrogation demeure sans réponse, du moins pour le moment. Va-t-il concrètement compter sur Denisio, son attaquant le plus rigoureux ?


Ce dernier, désireux d’aller jouer ailleurs, va-t-il en fin céder et aller rejoindre une équipe désignée par son actuel club ou, sur proposition de son coach, rester au Bardo et remettre son transfert au mois de décembre? Pour le moment, il a repris les entraînements et il a pris part aux derniers matches amicaux.


 


Khalfaoui sur sa... lancée !


Autre zone d’ombre, celle de l’indomptable Achraf Khalfaoui qui ne rate aucune occasion pour se mettre en évidence sur le terrain ou dans les coulisses. A cause d’un malentendu à propos de règlement de sa prime de signature, Khalfaoui a fait faux bond et a manqué le dernier stage à Aïn Draham, faisant éclater l’ire des supporters qui croyaient retrouver un joueur plus attaché aux couleurs de sa nouvelle équipe. Or, il continue à exiger d’avoir sous la main des chèques de garantie, ce qui n’a pas plu du tout à ses dirigeants. D’ailleurs, une réunion s’est tenue hier soir pour discuter de ce problème et prendre les décisions qui s’imposent car, nous dit-on, la situation financière du club, à présent, ne permet pas de telles largesses et exige de tout le monde, joueurs compris, patience et sacrifice... Or, ce discours ne semble pas convaincre l’ex-capitaine stadiste, même si on s’attend à le voir très bientôt reprendre les entraînements.


En attendant le rendez-vous de dimanche prochain à Bizerte, les Stadistes vont s’entraîner au Bardo avant une mise au vert vendredi prochain et un déplacement qui s’annonce délicat face à un CAB qui retrouve des couleurs et qui a effectué une excellente préparation.


 

Kamel ZAIEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com