Retour à la guerre froide ?





Le tir expérimental d’un missile balistique effectué par la Russie en guise de test constitue un événement de première importance. Il risque en effet de compliquer davantage les relations entre deux superpuissances qui ont leur mot à dire sur les questions de l’heure. Ce test intervient en effet à un moment où les relations américano-russes passent par des périodes de turbulences en raison de profondes divergences sur des questions stratégiques purement militaires.


La décision de l’Administration Bush de procéder au déploiement de bouclier anti-missile en Pologne et dans d’autres pays de l’Europe de l’Est pour contrer d’éventuelles « attaques iranienne et coréenne » s’apparente beaucoup plus à une manœuvre destinée à enferrer la communauté internationale dans une logique-que seul l’Administration Bush est en mesure de saisir-qu’à une exigence stratégique. Il est évident qu’une attaque classique contre les Etats-Unis reste une éventualité irrationnelle.


La contre-proposition présentée par le président Poutine à son homologue américain George W. Bush de participer à un bouclier antimissile en utilisant des installations en Azerbaïdjan, dans l'ex-Union Soviétique, plutôt que d'en créer de nouvelles en Pologne ou en République Tchèque aurait pu constituer une solution de rechange qui calmerait les esprits et permettrait effectivement de garantir une certaine immunité contre les missiles suspects.


Cette proposition jugée « intéressante » par le président Bush a fait cependant long feu d’autant plus qu’elle n’a permis aucune avancée sur ce dossier.


De ce fait, le tir d’essai russe est de nature à relancer la course aux armements voire à ouvrir la voie vers une nouvelle étape de la guerre froide dont les prémices inquiètent sérieusement les observateurs.


Il est de l’intérêt de tous d’éviter les escalades et de savoir raison garder, car notre petite planète supporterait difficilement un pas en arrière sur ce chapitre.


 


Lotfi TOUATI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com