Tony Hay : «L’U.S.M. continuera à faire parler d’elle»





L’U.S.M. passe ou plutôt renoue avec l’école allemande. Avec Tony Hay, nouveau timonier de la barque bleue ambitieuse plus que jamais.


 


A quelques jours du coup d’envoi de la nouvelle saison, où en êtes-vous?


Les objectifs étaient subdivisés à trois niveaux. Le volet physique me préoccupait le plus, de par le constat que je l’ai pu relever à partir des quelques informations notées des observations personnelles, sur la réalité du championnat et de l’USM en particulier. Le stage d’Aïn Draham a été réservé au côté tactique pour faire passer le message de nouvelles conceptions adaptées à la nature du football tunisien. La dernière étape, celle où nous sommes actuellement, je l’ai consacrée à la mise en place d’une assimilation adéquate de mes consignes pour parvenir à l’esprit d’automatisme souhaité.


 


En parallèle, vous vous êtes occupé, personnellement  des recrutements?


Il faut reconnaître, de prime abord, que le vide laissé par le départ massif des meilleurs éléments devait être comblé, pour assurer une certaine  continuité des performances réalisées ces deux dernières années. Après l’engagement de  Khecharem, Khachach, Khammar et le gardien Hosni, l’ensemble souffrait, encore des lacunes au niveau du compartiment défensif et du secteur de l’entre-jeu. Boukong, Diabati et Ntobo ont parfaitement répondu aux vœux d’obtenir un ensemble homogène. N’oubliez pas surtout que les jeunes espoirs retenus auront l’apport ciblé.


 


Ce qui vous a laissé dire qu’il n’y aura plus de nouvelles recrues?


Du moment que pour chaque poste, je dispose de plus d’un joueur disponible, et de surcroît, assoiffé de sauter sur la première aubaine qui se présentera à lui, et que le groupe s’est habitué à son nouveau régime, 45 jours durant, il serait inadmissible de le perturber par d’éventuels changements indésirables. Je suis convaincu que le dispositif actuel est suffisamment, bien portant pour faire oublier ceux qui sont partis.


 


A partir de ce dimanche, les choses sérieuses commencent. Eprouvez-vous certaines appréhensions quant à la disponibilité des joueurs à enchaîner avec les exploits réalisés?


C’est plutôt, du côté du public  que ces  craintes n’ont  plus leur raison d’être après le bilan de notre préparation achevé samedi dernier, en apothéose devant le Club Africain. C’est là, l’aboutissement d'un travail conçu aux plus petits détails pour savoir où en sommes-nous et où on veut arriver. Le climat de confiance, de générosité et de respect mutuel, qui prévaut de nos jours ne peut que nous servir de gage d’assurance pour atteindre nos objectifs assignés. Cette saison sera la plus longue dans les annales de l’USM. Nous devrons mettre les bouchées doubles pour honorer nos engagements sur 3 fronts. Celui de la coupe arabe sera négocié avec le maximum d’ardeur, et d’abnégation pour en tirer le meilleur profit, je ne peux promettre  qu’une chose dont je suis certain, notre méthodologie rationnelle est sur la bonne voie. Les résultats viendront d’eux-mêmes pour faire exalter notre cher public tel qu’il l’a exprimé lors de la saison écoulée et j’en étais témoin.


 


Vous parlez comme si ce n’est pas votre première expérience en Tunisie?


Je vous parle à partir de mes convictions que l’USM continuera à faire parler d’elle, non par en tant que trouble-fête, mais dans la peau d’un véritable candidat à la consécration finale. Avec la confiance que je ressens envers mes joueurs, les nouvelles recrues seront la surprise agréable pour nous. Sur le terrain, il n’y a d’autres arguments à faire prévaloir que l’application des consignes assimilées. Les retouches seront opérées entre les deux mi-temps.


 


Propos recueillis par


M. NABLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com