Amel Maher : Rendez vous avec une «Pharaonne» au sommet de son art





Parmi les soirées dédiées aux artistes étrangers, figure celle de la jeune perle montante égyptienne Amel Maher qui constituera, sans aucun doute, l’un des événements attrayants de cette édition du Festival International de Carthage. Cette voix suave égyptienne embarquera en effet les mélomanes dans une ambiance mélodieuse et savoureuse aux couleurs du pays des Pharaons.


 


L’étoile montante de la chanson égyptienne se produira, sans aucun doute, avec plein de nouveautés. En effet, et après le succès indéniable de la chanson du feuilleton «Les enfants de la rue» diffusé durant le Mois de Ramadan dernier sur certaines chaînes satellitaires arabes et, ensuite, l’aura de la chanson «Ya Ayni Aleyka, Ya Tyba», Amel Maher ne cesse de faire l’objet de nombreuses sollicitations sur la scène mélodieuse arabe et internationale.


Et c’est d’ailleurs dans ce contexte qu’elle est conviée également au Festival International de Carthage, pour animer le concert de ce soir qui, certainement, ne manquera pas de drainer foule. La particularité de cette soirée est que l’artiste y visitera ses dernières compositions, dont certaines remontent seulement à moins d’une dizaine de jours. Parmi celles-ci, on trouve notamment «ilaf» dont les paroles sont du grand poète égyptien Ahmed Fouad Najm et composée par la star arabe Heni M’hanna.


Enregistré le 28 juillet dernier, «ilaf» a constitué, en effet, la première expérience de collaboration de Amel Maher avec Ahmed Fouad. Selon la chanteuse égyptienne, les paroles du poète égyptien sont tellement d’une simplicité qu’elles donnent à sa toute nouvelle œuvre, une grande dimension humanitaire. Et d’ajouter aussi que les paroles de «ilaf»  sont  à  la portée  de l’homme de la rue égyptien et arabe en général dont elles décrivent le quotidien et le vécu.


Les nouvelles créations musicales de Amel Maher qui seront visitées lors de cette soirée fleurerontt, en effet, nostalgie et authenticité. C’est d’ailleurs ce qui a prévalu à l’artiste une collaboration avec Heni M’hanna qui fait partie des monuments d’interprètes actuels de la musique classique arabe. Cette démarche a  aussi permis à la chanteuse d’être sollicitée dans des œuvres cinématographiques qui ont connu de très grands succès à l’instar du film «Emarat yakoubian» ou «Les enfants de la rue», donnant ainsi à ces projections une connotation authentique et les rapprochant beaucoup plus du citoyen ordinaire et de l’homme de la rue en général.


Dans «Emarat Yakoubian», il y a lieu de rappeler que Amel Maher s’est produite aux cotés d’autres  célè-bres acteurs, comme Adel Imam, Nour Cherif, Soumaya Khachchab, Hend Sabri, Ahmed Idir, entre autres. C’est donc une Amel Maher bardée de sollicitations qui se produira ce soir sur la scène de l’Amphithéâtre Romain de Carthage, avec ses dernières nouveautés mais également ses compositions les plus connues sur la scène culturelle et musicale. Un rendez-vous qu’il ne faut donc pas rater.


 

Ousmane WAGUÉ


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com