Des rythmes d’ici et d’ailleurs





Hommage à Lotfi Bouchnak


Un rendez-vous exceptionnel est au menu du Café Culturel qui accueillera, demain, le talentueux Lotfi Bouchnak. Une rencontre qui sera placée sous le signe de la reconnaissance et de l’admiration pour son talent et ses choix artistiques qui ont insufflé une nouvelle âme à la musique tunisienne. Pour cette soirée, la direction du festival d’Ezzahra a invité des artistes en herbe pour prendre part à ce rendez-vous hors pair avec un artiste innovateur qui respecte bien son art et son public.


«Les nouveaux horizons de Lotfi Bouchnak», tel est le slogan de cette soirée où l’expérience de Lotfi Bouchnak se conjuguera à la volonté de la nouvelle génération qui rêve de connaître le succès de cet artiste. Les mélomanes fans de Lotfi Bouchnak seront aux anges grâce à ce menu consistant de rythmes et de chansons. Le rêve est permis et la qualité est garantie puisque le maître Bouchnak sera la tête d’affiche de cette soirée.


 


La séduisante Najoua Karam à Sousse


La diva de la chanson libanaise Najoua Karam sera demain la reine de la boite «Bora Bora» à Sousse. La voix forte et limpide qui rappelle la beauté et la splendeur du Liban, Najoua Karam a rayonné et a séduit le public arabe par des chansons où le «tarab» est garanti. «Ya habayeb», son premier album qui a été lancé en 1989, a été le visa de cette belle libanaise pour se faire une place au soleil…Des grands succès qui lui ont valu le titre du «Soleil de la chanson arabe». Et depuis, Najoua Karam n’a cessé d’avancer et d’enchanter son public dans les différents coins du Monde Arabe. Des albums réussis, des jolis vidéo-clips, des grands concerts et des participations dans les diverses émissions musicales…Najoua Karam est au summum de son art grâce à des choix artistiques bien étudiés et bien ciblés.


Lancé juste il y a quelques semaines, le dernier album de cette vedette intitulée «Hadi haky» cartonne bien sur la scène musicale arabe. Habituée des ambiances tunisiennes, Najoua Karam sera lundi, exceptionnellement, à cet espace d’animation. Heureusement pour les mélomanes qui habitent le Sahel, malheureusement pour le reste des mélomanes.


 


Amani Souissi au Boukornine


La clôture de la 28ème édition du Festival du Boukornine sera dédiée aux talents maghrébins. Un choix bien ciblé qui s’inscrit dans le cadre des anciennes traditions artistiques qui ont été lancées depuis des années et qui font aujourd’hui la spécificité du Festival du Boukornine. Pour ce rendez-vous 100% maghrébin, les organisateurs ont choisi d’inviter la jeune tunisienne Amani Souissi.


Formée artistiquement dans le cadre de la Star Academy Liban, Amani Souissi a captivé l’attention du public arabe par sa voix pure, capable d’interpréter les perles de la diva Fayrouz et les mélodies de Ismahane, Oum Kalthoum etc.


Adoptée par le groupe Rotana, Amani Souissi vient de lancer il y a quelques mois son premier album réussi et a été l’invitée d’honneur de plusieurs émissions télévisées arabes pour parler de son expérience.


Amani Souissi qui a eu la chance de se produire cette année sur quelques scènes tunisiennes sera l’invitée de cette soirée de clôture, visant à encourager les talents maghrébins.


 


I.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com