Gaza : Des femmes et des enfants dispersés à coups de matraques par le Hamas





Une vingtaine de personnes ont été blessées dans le nord de la Bande de Gaza dans des heurts avec les forces du mouvement islamiste Hamas après l'arrestation d'une dizaine de membres du Fatah.


 


Le Quotidien-Agences


Quelque 150 personnes, dont des femmes et des enfants des familles des personnes arrêtées venues protester auprès des bureaux du Hamas à Beit Hanoun, ont été dispersées à coups de matraques par des membres de la force exécutive du Hamas qui ont tiré des coups de feu en l'air.


Une vingtaine de personnes ont été blessées dans ces heurts, selon des témoignages de proches.


Les arrestations des membres du Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas ont été opérées notamment lors de mariages à Beit Hanoun, où des chants nationalistes du Fatah en provenance des lieux des cérémonies avaient provoqué une intervention de la force exécutive du Hamas, selon des témoins. Les membres du mouvement islamiste ont été assaillis à coups de pierres, a-t-on ajouté.


"Les personnes arrêtées sont accusées d'avoir troublé l'ordre public", a déclaré sans autre précision Saber Khalifa, un porte-parole de la force exécutive.


Le Hamas a pris le contrôle le 15 juin de la Bande de Gaza après avoir défait sans peine les forces du Fatah lors de combats meurtriers.


Par ailleurs, à Halhoul, dans le sud de la Cisjordanie, le chef de la police locale, Driss Jabari, a été grièvement blessé par balles aux jambes par des inconnus, selon des sources sécuritaires palestiniennes.


L'incident est survenu quelques jours après l'arrestation d'une dizaine d'activistes du Hamas à Halhoul et Hébron, plus au sud, par la police palestinienne.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com