Selon Damas : La Syrie ne veut pas la guerre avec Israël





Le Quotidien-Agences


Le vice-président syrien Farouk al-Chareh a affirmé hier que son pays ne voulait pas faire la guerre à Israël mais qu'il demeurait "prêt à parer" toute agression, lors d'une conférence de presse.


"La Syrie ne veut pas la guerre, Israël le sait bien. Mais la Syrie se prépare car Israël cherche n'importe quel prétexte pour lancer une guerre", a affirmé Chareh.


"Il faut que nous soyons prêts pour riposter à toute agression israélienne", a insisté  Chareh qui a fait état de "larges discussions en Israël sur les éventualités de la guerre et de la paix" avec Damas.


Les médias israéliens ont fait état d'un renforcement du potentiel militaire syrien dans l'éventualité d'un conflit avec Israël. La radio militaire israélienne a rapporté des informations selon lesquelles la Syrie se dote d'armements sophistiqués, dont des ogives chimiques pour missiles sol-sol.


"La Syrie a proclamé depuis plusieurs années que la paix était son choix stratégique (...) mais elle maintient toujours les autres options", a dit Chareh, sans autre précision.


"Les Syriens ne veulent pas la guerre, ils refusent cependant le défaitisme. Ils exigent le retrait d'Israël (du Golan) jusqu'à la ligne du 4 juin" en vigueur avant la guerre israélo-arabe de 1967, a-t-il encore souligné.


Les pourparlers de paix syro-israéliens ont été interrompus il y a 7 ans, après avoir principalement achoppé sur la question du plateau syrien du Golan occupé en 1967 et annexé par Israël en 1981.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com