Approvisionnement : Préparatifs accélérés pour le mois saint





Les préparatifs en terme d’approvisionnement pour le mois saint s’accélèrent du côté du ministère du Commerce et de l’Artisanat pour répondre à une demande de consommation de plus en plus en croissance.

Tunis – Le Quotidien
A l’instar des années précédentes, les services du ministère du Commerce multiplient, à pareille période, leurs efforts afin d’assurer l’équilibre du marché et répondre au mieux aux besoins de consommation des ménages tunisiens durant le mois de Ramadan.
Selon nos sources auprès du ministère de tutelle, les dépenses de consommation des ménages tunisiens au cours du mois saint enregistrent une augmentation moyenne de 25% et même de 100% pour certains produits.
Face à cette situation, les services concernés ont pris toutes les dispositions nécessaires pour alimenter les stocks de régulation du marché en se basant en premier lieu sur la production nationale, exception faite de certains produits tels que les pommes de terre.
Ces derniers font l’objet d’un intérêt particulier, compte tenu de la baisse enregistrée au niveau de la production nationale. Un programme d’importation a été, à ce propos, mis en place pour alimenter le marché national avec 10000 tonnes de pommes de terre d’ici le début du mois saint. Ces importations devraient se poursuivre et pourraient arriver à 30000 tonnes de pommes de terre réservées pour l’automne prochain.
Les préparatifs en matière d’approvisionnement pour le mois saint ont connu, par ailleurs, le stockage de quelque 35 millions de litres de lait et 70 millions d’œufs. Pour ce produit, l’objectif et de stocker 80 millions d’œufs avant le début de Ramadan.
Pour ce qui est des dattes, dont la production et la consommation connaissent un pic à pareille période, un programme a été mis en place avec le Groupement interprofessionnel des fruits afin de réserver près de 2000 tonnes de dattes pour la consommation nationale.
Outre les dattes, le programme d’approvisionnement englobe des quantités variées des différents fruits de la saison, notamment les grenades dont la production coïncide avec le Ramadan.
En ce qui concerne les viandes, nos sources auprès du ministère du Commerce, expliquent que l’approvisionnement est basé sur la production nationale qui demeure capable de satisfaire la demande.
Pour les volailles, un programme a été mis en place en collaboration avec le Groupement interprofessionnel des producteurs de volailles pour accroître la production pour passer de 8300 tonnes actuellement à 8400 tonnes au cours du mois de septembre prochain et 8250 tonnes en octobre.
Nos sources ajoutent, en outre, que quelque 2500 hectares supplémentaires ont été réservés aux agriculteurs afin des les encourager à cultiver le céleri dont la consommation augmente remarquablement durant le mois saint.
Cela dit, les préparatifs pour ce mois sont arrivés à un stade avancé pour maintenir l’équilibre du marché et éviter toutes sortes de problèmes d’approvisionnement au cours du mois du jeûne.

Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com