Convergences Expo 2007 : Tunis abritera le premier salon international des centres d’appel





Le premier salon international des centres d’appel et de la relation client, convergences


Expo 2007, se tiendra du 2 au 4 novembre prochain en Tunisie, où les autorités misent sur la délocalisation des plate-formes de relation client pour créer des emplois.


 


Tunis - Le Quotidien


Quelques 30 exposants européens et tunisiens ont jusqu’ici confirmé leur participation à convergences Expo 2007, selon la Chambre nationale des centres d’appel et de la relation client (CNCARC).


Les organisateurs s’attendent à ce que le nombre des participants atteigne une centaine d’autant que la Tunisie est devenue un site attractif pour ces outils de marketing en vogue.


En plus de l’examen des nouvelles tendances et avantages dans le domaine de délocalisation des services à forte valeur ajoutée, cette manifestation ambitionne d’attirer de nouveaux centres d’appel européens en Tunisie.


Avec 102 centres d’appel, la Tunisie est en passe de devenir un havre pour centres d’appel.


La délocalisation des plate-formes de relation client par téléphonique  en Tunisie a commencé en 2000, année de l’implantation à Tunis d’une filiale du centre d’appel français téléperformance.


Depuis, les centres d’appel étrangers, européens pour la plupart, sont de plus en plus nombreux à s’implanter en Tunisie pour bénéficier de plusieurs avantages fiscaux et d’une main d’œuvre compétente et polyglotte.


Douze nouveaux centres d’appel européens se sont implantés dans le pays durant le premier semestre 2007.


Parmi les centres nouvellement délocalisés, on cite notamment GN Research, HP Call center et Nova System International.


Selon les prévisions du ministère des technologies de la communication, le nombre des centres d’appel attendrait 130 unités employant environ 12000 personnes d’ici décembre prochain.


La Tunisie occupera, ainsi, la deuxième position dans le domaine des centres d’appel offshoring, derrière le Maroc qui en abrite près de 200 unités employant environ 20 mille personnes.


Le secrétariat d’Etat à l’informatique est, par ailleurs, en train de préparer une étude sur l’appui à la promotion des centres d’appel et le moyen d’attirer davantage d’investisseurs étrangers dans ce domaine.


 


W.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com