BFPME : Approbation de 347 demandes de financement





La Banque de Financement des Petites et Moyennes Entreprises (BFPME) poursuit ses activités d’assistance financière aux nouveaux projets. Plus de trois cents projets ont bénéficié jusqu’à présent des crédits de la banque.


 


Tunis – Le Quotidien


Créée en mars 2005 suite à une décision présidentielle, la BFPME s’est fixée l’objectif de soutenir les petites et moyennes entreprises et en particulier les nouveaux promoteurs, à travers ses crédits réservés à différents types de projets.


Le démarrage des activités de cette banque a représenté un soulagement notamment pour les jeunes promoteurs qui espèrent étendre leurs investissements et renforcer la croissance de leurs entreprises.


C’est ainsi que la BFPME a contribué, deux ans après son lancement, au financement de quelque 347 projets parmi plus de 900 demandes de financement déposées auprès de sa direction. Le taux de satisfaction des demandes de financement avoisine, ainsi, 30%.


Ce taux devrait s’accroître durant les prochaines années, parallèlement aux efforts déployés à l’échelle nationale afin de stimuler davantage la création de nouvelles entreprises conformément aux objectifs du 11ème Plan de Développement pour les cinq prochaines années.


Les projets financés jusqu’à maintenant touchent aux secteurs des industries agroalimentaires, de la verrerie, de la céramique, du bâtiment, ainsi que les industries chimiques et la plasturgie, l’agriculture…


Il y a lieu de souligner que le total des montants débloqués par la banque durant les deux dernières années a dépassé les 200 millions dinars aux profit des différents projets financés.


La banque a reçu, en effet, près de 984 demandes de financement jusqu’à maintenant. Parmi ces demandes, plus de 700 concernent la création de nouvelles entreprises et le reste pour des projets d’extension.


Selon les prévisions de la banque, le nombre des entreprises ayant bénéficié de ses crédits devrait dépasser les 1000 projets au terme des deux ans à venir, dans toutes les régions du pays.


Ces différents projets devraient, par ailleurs, permettre la création d’une dizaine de milliers de nouveaux postes d’emploi, en particulier pour les nouveaux diplômés de l’enseignement supérieur.


Notant, également, que près de 80 projets, parmi ceux financés jusqu’à la fin du mois de juillet dernier, sont déjà opérationnels dans les différents secteurs d’activité indiqués.


 


Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com