Cinq Palestiniens tués dans deux attaques : Israël revient à la charge





Le Quotidien — Agences  


Cinq Palestiniens, dont deux enfants et trois activistes du Jihad islamique, ont été tués hier dans deux attaques israéliennes dans la bande de Gaza, ont indiqué à l'AFP des sources médicales palestiniennes.


Dans la première attaque, trois activistes du groupe Jihad islamique ont été tués à l'est de Khan Younès, près de la frontière avec Israël.


"Ils sont morts après avoir été bombardés directement", a indiqué le mouvement radical, a affirmé le mouvement dans un court message transmis aux journalistes.


"L'armée a attaqué et touché trois hommes armés qui se trouvaient près de la clôture de sécurité dans le centre de la bande de Gaza. L'armée a récupéré des armes sur les corps des hommes", a de son côté indiqué un porte-parole de l'armée israélienne.


Après cette attaque, l'armée a effectué une incursion près de la frontière israélienne, selon des témoins.


En fin de journée, l'armée israélienne a mené une nouvelle attaque à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, tuant deux enfants palestiniens, Fadi al Qassana, 9 ans, et Abed Youssef al Qassana, 12 ans, selon une source médicale palestinienne.


L'armée israélienne interrogée par l'AFP a confirmé "une attaque dans le secteur de Beit Hanoun d'où ont été tirées plus tôt des roquettes sur Israël contre deux personnes avec un lanceur de roquettes".


Deux roquettes tirées depuis la bande de Gaza ont explosé en territoire israélien sans faire de blessé, a indiqué l'armée israélienne.


L'une des roquettes a explosé près d'un jardin d'enfants à Sdérot, localité dans le sud d'Israel, voisine de la bande de Gaza, et cible régulière de ces tirs.


Lundi, six activistes du Hamas avaient été tués dans une attaque israélienne contre leur voiture circulant dans le centre de la bande de Gaza.

Le Hamas a promis de se venger.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com