Mondial Cadets Tunisie – Etats-Unis : Avec le même élan





Après des débuts prometteurs, l’heure de la confirmation est venue pour l’EN Cadets qui a battu la Belgique et doit vaincre, aujourd’hui, les Etats-Unis pour s’assurer une place au second Tour du Mondial.


 


Ce ne fut pas réellement une surprise de voir les Aiglons de Carthage malmener la sélection belge, mais c’est la manière qui a agréablement plu à tout le monde. Durant tout le match et même en infériorité numérique, les protégés de Maher Kanzari ont évolué sur le même rythme et n’ont presque rien cédé à l’adversaire. Il y avait du cœur dans l’ouvrage en plus des qualités techniques et tactiques d’un ensemble qui ne pouvait espérer faire mieux pour un match d’ouverture souvent difficile à gérer.


A présent, l’équipe peut évoluer avec un plus grand actif de confiance. Le plus dur a été fait, mais la suite ne s’annonce guère facile dans un groupe où tout peut arriver. Avec une victoire en main, les nôtres ont beaucoup d’atouts en leur possession et auront moins de pression pour faire encore mieux lors des deux prochains matches du 1er Tour. Cette fois-ci, ils auront affaire à une équipe américaine blessée qui a subi, contre toute attente, la loi d’un Tadjikistan venu, dit-on, pour apprendre. Sur le terrain, les rôles ont été inversés et c’est l’élève qui a fini par s’imposer. Pourtant, le onze américain ne manque pas de moyens et les observateurs s’attendaient à le voir survoler le groupe E. A présent, les Américains n’ont plus le choix et joueront leur va-tout contre la Tunisie. Kanzari et les siens en sont conscients et s’attendent à un match difficile où tout peut arriver.


 


Karoui titularisé


Face à la Belgique, le sélectionneur national a su adopter le schéma tactique idéal avec un 4-4-2 souple qui permet de s’adapter à toutes les situations du match. Face aux Etats-Unis, on s’attend à voir Kanzari opter pour ce même choix tactique avec des variantes qui suivront l’évolution du score. Seul Boughanmi manquera à l’appel après avoir été injustement expulsé devant la Belgique. C’est Karoui qui va le suppléer au poste de milieu défensif. Face à des Américains très imposants physiquement, il va falloir évoluer avec des passes courtes et opter, pourquoi pas, pour les contres comme l’a fait le Tadjikistan face à ce même adversaire.


Kanzari a sûrement étudié le jeu des Américains. C’est à lui et à ses joueurs de trouver les meilleures solutions. Après le premier match, il a paru très optimiste: «Mes joueurs ont été héroïques et ont tout donné sur le terrain. Avec cette rage de vaincre et avec nos atouts qui sont considérables, nous viserons une seconde victoire devant les Américains dans un match qui s’annonce difficile pour les deux équipes. Je demeure confiant et j’espère voir mes joueurs se remettre au plus vite de la fatigue. Ils ont envie d’aller très loin et ils en sont capables».


 


Kamel ZAÏEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com