Téléphonie fixe: Lancement prochainement de l’appel d’offres pour l’octroi de la deuxième licence






L’appel d’offres international relatif à l’octroi d’une deuxième licence de téléphonie fixe devrait être publié prochainement.


 


Tunis-Le Quotidien


Annoncée depuis quelques mois, cette deuxième licence de téléphonie fixe s’inscrit dans le cadre de l’ouverture du marché tunisien des télécommunications entamée, il y a près de cinq ans après l’entrée en service d’un deuxième opérateur de téléphonie mobile.


On croit savoir dans ce cadre que l’appel d’offres international relatif à l’entrée d’un deuxième opérateur de téléphonie fixe devrait être lancé dans les prochains jours par le ministère de tutelle.


Cet appel d’offres devrait appeler, en premier lieu, les opérateurs internationaux à manifester leur intérêt à ce projet, avant de présélectionner une première liste de candidats qui seront en course pour l’octroi de la deuxième licence.


Une short liste devrait être, par la suite, retenue. Elle engloberait un nombre limité des candidats, dont un seul sera l’heureux lauréat de ce projet et se chargera de l’entrée en service du deuxième opérateur de la téléphonie fixe en Tunisie.


L’ouverture du marché de la téléphonie fixe permettrait d’instaurer une certaine concurrence dans ce secteur qui reste, jusqu’ici, monopolisé par l’opérateur historique Tunisie Télécom.


A l’instar du secteur du GSM, la concurrence devrait dynamiser les offres et les services au niveau du fixe, pour permettre aux clients tunisiens de bénéficier d’un choix plus large.    


Cette concurrence permettra, également, d’améliorer la qualité des services et celle du réseau de la téléphonie fixe, ainsi que le développement de nouveaux services en ligne pour les abonnés des deux opérateurs.


Elle devrait permettre, par ailleurs, de faire entrer une nouvelle dynamique au niveau de la réduction des prix des télécommunications sur le réseau du fixe. Ces réductions sont, en effet, très attendues par le consommateur, et en particulier pour les entreprises tunisiennes d’autant qu’elles leur permettront de renforcer leur compétitivité en réduisant les charges des télécommunications…


Il y a lieu de rappeler que l’ouverture du secteur de la téléphonie fixe à la concurrence était prévue au cours de 2006, selon le plan mis en place pour l’ouverture du marché des télécommunications en Tunisie.


Le report de l’entrée en service du deuxième opérateur de téléphonie fixe a été favorisé, semble-t-il, par la concrétisation du projet de privatisation partielle de l’opérateur national Tunisie Télécom.


Notons, en outre, que la décision de l’octroi d’une deuxième licence de téléphonie fixe a été prise par le Président de la République à l’issue d’un conseil ministériel tenu à la fin du mois d’avril dernier.


 


Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com