Rentrée scolaire: Tous les manuels disponibles dans les librairies …






Toutes les dispositions ont été prises pour que les manuels, les cahiers et les fournitures scolaires soient disponibles  dans les rayons des  libraires avant le jour «J». A deux semaines de la rentrée, on annonce que tous les livres sont accessibles sur le marché à quelques rares exceptions  près.


 


Tunis-Le Quotidien


«A l’exception de quelques titres destinés aux élèves de la quatrième année secondaire, tous les manuels programmés pour les autres niveaux sont désormais disponibles », affirme le président de la chambre nationale des libraires. M. Mokhtar Ben Mandhour a indiqué au « Quotidien» que la distribution des livres scolaires se fait sans souci dans les différents gouvernorats du pays. «Il arrive de temps à autre que certains titres manquent à l’appel dans les librairies, mais cela ne dure pas longtemps car les directions régionales du commerce sont toujours là pour  combler les manques», souligne M. Ben Mandhour.


Pour l’instant, le retard au niveau de la commercialisation des manuels scolaires ne concerne que le niveau de la 4ème année secondaire. Les élèves de ce niveau d’études qui passeront au mois de juin prochain le baccalauréat dans sa nouvelle formule, pourront acquérir leurs manuels à partir de la première semaine du mois de septembre. « Comme tout le monde le sait, il s’agit de nouvelles éditions destinées aux élèves du baccalauréat qui auront un nouveau programme à partir de la prochaine rentrée. C’est ce qui explique ce retard au niveau de la livraison des manuels qui débutera dans tous les gouvernorats à compter du 4 septembre », note notre interlocuteur.


Au niveau du Centre National Pédagogique (CNP), entre vingt et vingt-cinq titres parmi les quelque 39 manuels programmés pour les élèves du baccalauréat devraient être déjà disponibles en attendant leur mise à la disposition des libraires. Le président de la Chambre des libraires précise par ailleurs  qu’il y a un titre dont la distribution ne sera faite qu’après le démarrage des cours. Il s’agit de la deuxième partie du manuel de philosophie programmé pour la deuxième moitié de l’année scolaire.


A propos des cahiers, « la commercialisation se fait dans la fluidité totale », assure notre interlocuteur. Et d’ajouter que «certains libraires opérant à Bizerte et à Monastir se sont plaints il y a quelques jours  de l’insuffisance des cahiers types 12, 24, 48 et 72 pages mais nous sommes intervenus en coordination avec les services du commerce intérieur pour fournir aux industriels des quantités supplémentaires de papier nécessaire pour augmenter la production ».


Pour ce qui est des autres produits et matériels scolaires indispensables pour la rentrée, M. Mokhtar Ben Mandhour met l’accent sur l’abondance de tous types de fournitures et sur les prix très abordables proposés dans toutes les régions du pays. «D’après ce que j’ai observé dans plusieurs villes du pays, je me permets d’affirmer que les prix sont à la portée de toutes les bourses, mais jusqu’ici il semble que la ruée des Tunisiens vers les librairies n’a pas encore eu lieu », souligne notre interlocuteur. Ce sont les libraires de Tunis et de l’Ariana qui sont en train de payer cher l’invasion des marchands ambulants des fournitures scolaires qui inondent de nombreuses rues marchandes de la Capitale rendant ainsi la vie dure aux commerçants qui supportent mal la concurrence déséquilibrée que leur infligent les grandes surfaces. A ce sujet le président de la Chambre nationale des libraires note que «les libraires de l’Ariana sont les principales victimes de cette situation. Ce gouvernorat abrite les géants de la grande distribution du pays, chose qui ne tardera pas à provoquer la faillite massive des libraires si aucune mesure n’est prise en leur faveur »…


 


Hassen GHEDIRI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com