Paradoxe touristique






L’odeur infecte qui continue de surprendre les visiteurs de Monastir ne semble pas inquiéter les responsables de la région. Pourtant, à peine atterris à l’aéroport international de Monastir, les touristes sont acculés à découvrir ce côté plutôt désagréable de la destination de leurs vacances.


A vrai dire, nombreuses sont les doléances qui ont été formulées à ce sujet. Mais ce ne sont que des tentatives vaines. Car Monastir, l’une des principales villes touristiques du pays, accueille encore ses touristes avec cette odeur nauséabonde. La question qui s’impose d’elle-même, comment ce problème d’hygiène persiste-t-il dans une zone touristique?


D’autant que l’administration prône dans son discours, une politique de l’environnement de plus en plus rigoureuse et que les différentes autorités compétentes veillent chaque année à ce que rien ne vienne altérer le bon déroulement de la saison touristique.


 


M.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com