Industrie: La cimenterie de Gafsa opérationnelle en 2009






Le secteur de l’industrie des ciments en Tunisie enregistrera l’entrée en production, dans les prochaines années, d’une nouvelle cimenterie, celle de Gafsa dont les travaux de construction ont démarré au début de cette semaine.


 


Tunis – Le Quotidien


La nouvelle cimenterie de Gafsa sera réalisée dans le cadre d’un partenariat tuniso-espagnol reliant la Compagnie de Ciment de Gafsa au groupe espagnol« Aricam », qui a consacré des investissements de plus de 300 millions de dinars pour sa construction.


Cette nouvelle cimenterie sera construite dans le bassin minier de Gafsa sur une surface de près de 170 hectares, alors que sa capacité de production devrait atteindre 3 millions de tonnes par an.


L’entrée en production de cette cimenterie est prévue à l’horizon de l’année 2009. Sa production sera destinée au marché local et celui étranger, à raison de 70% réservés à la consommation locale et le reste à l’export.


La cimenterie de Gafsa permettrait de diversifier la production industrielle dans la région de Gafsa et du Sud Ouest du pays en général, ainsi que dynamiser le marché de l’emploi dans cette même région.


La cimenterie de Gafsa devrait renforcer le développement de l’industrie des ciments en Tunisie, appelée à accroître sa croissance de deux points au cours des cinq prochaines années.


Le secteur de l’industrie des ciments englobe, aujourd’hui, sept cimenteries tunisiennes, en l’occurrence, les cimenteries de Bizerte, de Gabès, de Jebel Oust, d’Oum El Khélil, d’Enfidha, les Ciments artificiels tunisiens, et la Société tuniso-andalouse de ciment blanc. 


Ces sept cimenteries produisent annuellement quelque 7,325 millions de tonnes de ciment dont 325 mille tonnes de ciment blanc. 60% de cette production du ciment blanc sont exportés, alors que les exportations du ciment gris avoisinent un million de tonnes par an.


L’industrie des ciments est une des bases du secteur industriel tunisien, et enregistre depuis quelques années une croissance importante confirmée par l’intérêt porté par plusieurs investisseurs étrangers aux différentes cimenteries tunisiennes.


Il importe de souligner que, compte tenu des effets de cette industrie sur l’environnement, les sept cimenteries du pays se sont engagées, à travers la signature d’une charte ces derniers mois, à réduire le rejet des déchets polluants et à respecter la réglementation relative à la préservation de l’environnement au niveau de leurs activités.


Les investissements de ces cimenteries en matière de dépollution ont atteint près de 327 millions de dinars au cours du 10ème  Plan de Développement, et devraient être portés à 370 millions de dinars durant le 11ème Plan.


 


M.Z.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com