Kasserine : Les assassins de Kader reconnaissent six autres crimes…






Les quatre tueurs de Kader, ce fiancé assassiné la semaine dernière, ont reconnu six autres braquages à main armée. Le butin est constitué de voitures, téléphones portables, d’argent et de bijoux...


 


Tunis — Le Quotidien


Les agents de la garde nationale relevant des unités d’élite ont réussi à arrêter les quatre tueurs de Kader. Interrogés, ces derniers ont reconnu six autres braquages.


Revenons, toutefois, aux faits. Tout a commencé, la semaine dernière après l’admission d’un jeune homme grièvement blessé à l’hôpital de Kasserine.


Une enquête a été ouverte. Il s’est avéré, alors, que la victime était au moment des faits accompagnée de sa fiancée. Le couple se dirigeait vers le domicile de la jeune fille lorsqu’ils furent attaqués par quatre énergumènes.


Les braqueurs s’en étaient pris à la jeune fille tentant de lui arracher ses bijoux. Son fiancé est alors intervenu pour venir en aide à sa future femme. Il reçut un coup de couteau au niveau du cou.


Perdant connaissance, la victime a été abandonnée sur place. Les agresseurs en avaient alors profité pour s’emparer de la jeune fille qui a été obligée de les suivre dans une forêt située à quelques encablures de la ville de Kasserine.


Elle fut libérée deux heures plus tard et s’est alors rendue au poste de police. Des recherches ont été entamées ayant abouti à la découverte du corps du fiancé qui a, malheureusement, succombé à ses blessures.


Entre temps, l’alerte a été donnée à propos de l’enlèvement, d’une autre jeune fille qui accompagnait, également, son fiancé à bord de sa voiture.


Des agresseurs les ont attaqués s’emparant du véhicule et de la jeune fille. Son fiancé, quant à lui, s’en est sorti avec des blessures légères.


L’affaire allait prendre, cependant, une autre tournure lorsque l’une des victimes avait réussi à reconnaître l’un des suspects et ce après avoir consulté l’archive photo de la police judiciaire.


Une unité d’élite relevant de la garde nationale a été, ensuite, chargée de l’enquête.


Après plusieurs jours d’investigations, les auxiliaires de la justice ont réussi à localiser l’endroit où se cachaient les quatre braqueurs.


Munis d’une commission rogatoire, les agents de l’ordre ont investi les lieux avant d’arrêter les quatre accusés.


Interrogés, ces derniers ont reconnu six autres braquages. Le butin est constitué de véhicules, d’argent, de téléphones portables et de bijoux.


L’enquête close, ils ont été écroués en attendant d’être traduits devant la justice.


 


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com