J.S.: Organisation chaotique !






Avant le démarrage du match qui a opposé, dimanche dernier, JS à l’ESS, et en l’absence injustifiée et inexplicable de dirigeants du BD et de responsables du comité des supporters devant les portes d’entrée au stade, une désorganisation fort remarquée a failli être à l’origine d’une dégénérescence parmi des centaines de fans «Rouge et Noir» et qui, bien que munis de leurs tickets, n'ont pu accéder aux gradins et aux tribunes d’un stade, archicomble et trop exigu, deux heures avant le coup d’envoi. Renseignements pris, il s’est avéré que des spéculateurs, sans scrupules, ont profité de l’aubaine pour effectuer des opérations commerciales fructueuses, et ce, en écoulant plusieurs billets d’accès scannés et vendus, de surcroît, à prix fort. Sacré marché


noir !


A ce sujet, d’aucuns estiment que, dorénavant, une meilleure organisation au niveau de la qualité des billets portant des cachets spéciaux et vendus seulement deux jours avant aux guichets permettrait de bannir ces actes méprisables des spéculateurs malhonnêtes.


En outre, tous les membres du bureau directeur connus pour leur noviciat en matière de gestion d’une association sportive, sont désormais appelés à assumer pleinement et parfaitement leurs responsabilités en se partageant les tâches et en veillant au bon déroulement d’un match de foot à l’intérieur du stade tout comme à l’extérieur, avant et après la rencontre.


Ces messieurs, totalement indifférents, n’ont pas été désigné, à ce que l’on sache, pour faire de la simple figuration et pour être les premiers à venir occuper les sièges de la tribune d’honneur ! Si on leur a confié une mission, c’est pour l’accomplir comme il se doit par amour et par dévouement pour le club. Alors qu’ils soient à la taille de la confiance placée en eux ou bien qu’ils remettent carrément les rênes de la gestion à d’autres personnes. Ce ne sont pas les compétences qui manquent à Jendouba. Dès lors nous espérons que cette situation chaotique, due certainement à une inexistence de cohésion au sein du BD, ne se reproduira plus pendant les prochains matches à disputer à domicile, qu’elle sera clarifiée, revue et corrigée, car, franchement, à voir, sous une chaleur torride, des personnalités de la ville présentant leurs cartes d’abonnement et leurs invitations, obligés d’attendre, une bonne heure, pour avoir l’autorisation et l’aval d’accès au stade par des agents de la sécurité et de l’ordre public, eux-mêmes dépassés par la succession des fuites, il n’y a qu’à exprimer sa grande désolation et son immense colère...


 

Houcine HAJJI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com