Le métro d’El Mourouj et… les Chinois !






Les gens d’El Mourouj viennent de comprendre qu’il leur faut malheureusement déchanter. Ils rêvaient d’être  connectés à la ligne du métro léger de Tunis en novembre  2007 et même quand il devenait assez évident que nous ne disposions pas des compétences capables de diligence, certains s’obstinaient à penser  que 2007 était  une année  assez magique pour concrétiser le désormais impossible.


On nous dit que toute cette déception est  due, à l’origine, à des «points de friction entre les partenaires du projet» mais cela ne veut rien dire pour la population d’El Mourouj.


Les «partenaires du projet» devraient d’ailleurs faire un petit tour à El Mourouj pour comprendre ce que pensent les gens. Cité relativement récente, El Mourouj est  aujourd’hui une sorte de «Melting Pot» où l’on voit tous les niveaux sociaux et éducatifs en coexistence dans des bâtiments de toutes sortes qui vont des villas assez chic aux résidences super entretenues en passant par les habitations moyennes et les autres, tout cela dans une ambiance d’inachevé avec de bonnes infrastructures mais de nombreuses rues en piteux état, beaucoup de trottoirs «bruts», une absence totale d’harmonie...


Et c’est en vérité ce goût amer d’inachevé qui s’impose aux esprits quand on évoque le retard d’une année pour le raccordement d’El Mourouj à la ligne du métro. Le sentiment d’être un peu en «seconde zone», inextricable ... Et quand nous avons insisté sur le fait que ce genre de retard n’était qu’une question de circonstances malheureuses, l’un de nos interlocuteurs nous a lancé, de but en blanc : «Pourquoi ne pas faire appel aux Chinois, ils termineraient le boulot en un mois ?» Et quand nous avons re-insisté  pour expliquer que notre pays ne pouvait donner ses précieux emplois à personne, on nous re-lança que si l’on continuerait de compter sur nos ouvriers des travaux publics, avec leur indolence et leur nonchalance, c’est à la Saint-glinglin que la cité d’El Mourouj verra le métro. Que répondre à cela ?


 


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com