Message de Ben Ali dans le rapport de la fondation britannique «Oxford Business Group»: La Tunisie de demain, un partenaire de choix






Tunis-TAP


La dernière édition du rapport annuel «Emerging Tunisia 2007 Report», publié par la fondation économique britannique «Oxford Business Group» comporte un message du Président Zine El Abidine Ben Ali dans lequel le Chef de l’Etat dresse le bilan des acquis et réalisations accomplis en Tunisie durant les deux dernières décennies.


Le Président de la République met l’accent, dans ce message, sur la justesse et la pertinence des approches et des choix de développement adoptés par la Tunisie, depuis le Changement, et qui ont fait de la Tunisie une destination privilégiée pour les investisseurs et les hommes d’affaires.


Le Président Ben Ali souligne, dans ce contexte, que «l’économie tunisienne, jusque-là protégée, est devenue, sous l’action des multiples réformes entreprises depuis 1987, une économie globalement libéralisée, largement soumise à la concurrence et ouverte sur le monde extérieur», ajoutant que «la Tunisie est désormais classée dans le peloton de tête des pays émmergents et que ses performances économiques sont reconnues et régulièrement soulignées par les institutions internationales et les organismes mondiaux de notation réputés». Il a cité, à titre d’exemple, que la Tunisie s’est hissée, l’an dernier, au 30ème rang mondial de la compétitivité globale, selon le dernier rapport élaboré par le «World Economic Forum» de Davos.


Le Chef de l’Etat a fait remarquer que ces performances encourageantes sont d’autant plus significatives qu’elles s’appuient sur un cadre macroéconomique sain, marqué par la bonne gouvernance, la gestion rigoureuse des dépenses publiques, l’utilisation rationnelles des recettes et la maîtrise  de la dette publique. La Tunisie, a-t-il ajouté, est désormais un pays crédible sur les places financières internationales, comme peut l’attester l’aisance avec laquelle elle mobilise les crédits sur les marchés de capitaux.


«Les avancées réalisées par la Tunisie, malgré une conjoncture internationale souvent difficile, se sont accélérées au cours des deux dernières décennies, permettant à la Tunisie de devenir un pôle de stabilité, de croissance économique et de développement humain durable», a poursuivi le Président  la République, soulignant qu’avec un taux de croissance économique avoisinant les 5% en moyenne annuelle au cours des deux dernières décennies, le pays a consolidé son développement économique et social, ce qui a généré des transformations tangibles dans tous les secteurs.


Le Chef de l’Etat a indiqué que la politique de dialogue et de concertation permanente avec les syndicats et les organisations professionnelles a favorisé l’avènement d’un cadre de travail stable et paisible, et contribué à bâtir une société solidaire où hommes et femmes bénéficient des mêmes droits et disposent de chances égales pour satisfaire leurs aspirations.


Le Président de la République s’est félicité des résultats encourageants obtenus par la Tunisie, rappelant que le revenu par habitant a plus que quadruplé entre 1986 et 2006, pour atteindre aujourd’hui plus de 4000 dinars. Il a souligné que les agences spécialisées des Nations Unies classent la Tunisie parmi les 20 premiers pays au monde en termes de croissance économique, et parmi les premières nations ayant enregistré les plus forts taux de progression sur le plan du développement humain au cours des deux dernières décennies.


«La croissance continue de l’économie tunisienne et la stabilité politique et sociale ont permis à la Tunisie d’être un site privilégié pour les investissements directs étrangers», a poursuivi le Président Ben Ali, précisant que plus de 2800 entreprises étrangères ou à capitaux mixtes opèrent dans le pays, profitant d’une infrastructure moderne et d’un environnement des affaires dynamique et que  plusieurs grands groupes régionaux et mondiaux investissent en Tunisie et procèdent régulièrement à des extensions de leurs activités, encouragés par la rentabilité de leurs investissements et le cadre de vie de qualité.


Le Président Ben Ali a indiqué qu’en l’espace de deux décennies, l’économie tunisienne s’est diversifiée et a changé radicalement sa structure et qu’elle est désormais tirée par l’industrie et les services, et particulièrement par les services et produits à haute valeur ajoutée technologique.


«L’économie traditionnelle, a poursuivi le Chef de l’Etat, cède progressivement le pas à l’économie du savoir et de la connaissance, traduisant ainsi l’entrée de la société tunisienne dans une nouvelle ère de développement».


Le Président Ben Ali a souligné que la Tunisie se caractérise aujourd’hui par la symbiose réussie entre les performances économiques et les avancées sociales, précisant que la croissance économique soutenue des deux dernières décennies s’est accompagnée de progrès sociaux remarquables.


Il a rappelé, dans ce contexte, que la couverture sociale s’est largement étendue pour atteindre près de 90% de la population et que les classes moyennes se sont régulièrement renforcées pour couvrir environ 80% de la population tunisienne.


Le Président de la République a souligné que «les multiples mécanismes de solidarité mis en place ont également contribué à réduire radicalement la pauvreté, qui ne touche plus que 3,8% de la population, précisant que l’espérance de vie à la naissance a atteint 73 ans, que plus de 80% des citoyens sont propriétaires de leurs logements et que l’instauration de l’école gratuite et obligatoire a entraîné une amélioration significative des taux de scolarisation avoisinant aujourd’hui les 100% pour les enfants de six ans, filles et garçons».


Le Président de la République s’est déclaré confiant en la capacité du secteur privé d’être le moteur d’une croissance durable, rappelant à ce propos que des mesures importantes sont régulièrement arrêtées pour faciliter les créations d’entreprises et se félicitant des classements plus qu’honorables obtenus par la Tunisie, dans de nombreux rapports mondiaux, confortant ainsi la justesse de la démarche tunisienne.


Le Président Ben Ali a fait remarquer que la Tunisie s’est employée, dans le cadre de son œuvre de développement et de progrès, à créer, avec tous ses partenaires de tous les pays, les conditions d’une prospérité partagée, à même de conforter les ambitions réciproques en matière de croissance et de réussite.


L’économie tunisienne est, aujourd’hui, une économie ouverte sur l’extérieur, a ajouté le Chef de l’Etat, soulignant que la Tunisie est le premier pays de la rive sud de la Méditerranée à signer, en juillet 1995, un accord d’association et de libre-échange avec l’Union européenne.


La Tunisie s’apprête à entrer définitivement, en 2008, dans une zone de libre-échange avec l’Europe qui viendra perpétuer les liens étroits de coopération et d’échanges qui l’unissent aux pays de la rive nord de la Méditerranée dans tous les domaines, a rappelé le Président de la République, ajoutant: «Fidèle à ses traditions de pays d’accueil et d’hospitalité, la Tunisie a développé une infrastructure hôtelière moderne et une industrie de services performante offrant aux millions de visiteurs et de touristes de tous les pays du monde les conditions idéales pour un séjour agréable et confortable».


Le Président Ben Ali a mis l’accent dans ce message sur les perspectives prometteuses de l’économie tunisienne soulignant que les réformes en cours devraient accroître le niveau de la croissance pendant les prochaines années, comme l’attestent les ambitions du onzième plan de développement démarré cette année, et dont l’objectif est de préparer la Tunisie à entrer, à brève échéance, dans le cercle des nations développées.


La Tunisie, a ajouté le Président Ben Ali, est aujourd’hui un pays riche par la compétence de sa jeunesse, pleine d’ambition et de créativité et que, forte de cet atout majeur, et grâce à une approche réformiste bien ancrée dans les réalités du pays, la Tunisie construit aujourd’hui son avenir avec sérénité et confiance, surtout que les réformes démocratiques successives  ont permis d’asseoir les bases d’une participation active et consensuelle de tous les citoyens à la vie publique.


En conclusion, le Président de la République a réaffirmé  l’engagement total à poursuivre la construction de la Tunisie de demain, pour en faire un pays prospère, un partenaire de choix dans un monde meilleur de co-développement, de solidarité, de paix, et de dialogue entre les civilisations.


Le rapport élaboré par la fondation «Oxford Business Group», organisme britannique spécialisé dans l'évaluation de l’environnement des affaires et de l’investissement, met en exergue les progrès enregistrés en Tunisie dans  tous les domaines, durant l’année écoulée.


La fondation britannique se félicite, dans cette publication de 214 pages, de l’environnement favorable qui s’offre aux hommes d’affaires et aux investisseurs en Tunisie indiquant, à ce propos : «La Tunisie se distingue par de multiples atouts. C’est un pays paisible et stable politiquement, proche géographiquement de l’Europe et qui ne cesse de s’en rapprocher au plan économique».


«La Tunisie, ajoute le rapport, est aussi la destination touristique la plus prisée en Afrique du Nord».


La fondation souligne que «la nature socio-libérale de la Tunisie la rend plus attractive pour les investisseurs étrangers», signalant qu’elle a été classée en 2007 au premier rang des pays africains en termes de compétitivité économique.


Le rapport  évoque, en outre, les acquis sociaux réalisés en Tunisie à la faveur des choix du Président Zine El Abidine Ben Ali. Le  document souligne, dans ce contexte, que «les politiques suivies par la Tunisie, sous la direction du Président Ben Ali, a permis à la classe moyenne de représenter les trois quarts de la société et à 80% des Tunisiens d’être propriétaires de leurs logements».


Il ajoute que les politiques sociales progressistes initiées par le Président Zine El Abidine Ben Ali ont permis à toutes les composantes de la société de bénéficier des mesures économiques.


Le rapport fait ressortir le rôle avant-gardiste que la Tunisie ne cesse de jouer en matière de promotion du statut de la femme, indiquant que «la condition de la femme en Tunisie est sans doute la plus avantageuse dans le Monde arabe». Les droits dont bénéficie la femme en Tunisie égalisent ceux de la femme occidentale, fait remarquer le rapport, soulignant le renforcement remarquable de la participation de la femme tunisienne dans la vie publique ainsi que les initiatives du Président  Zine El Abidine Ben Ali visant la consolidation de ses acquis.


La publication relève que la Tunisie a su préserver, au cours des dernières années, sa croissance économique et sa stabilité, indiquant que les facteurs d’instabilité dans la région n’ont pas eu d’impact significatif en Tunisie qui a été classée pays le plus paisible et le plus stable en Afrique, par l’institution «Global peace index».


La publication met en exergue les relations positives qui lient la Tunisie à tous les pays du monde et le rôle qu’elle joue en tant que passerelle entre l’Europe, l’Afrique et le Proche-Orient.

Par ailleurs, le Président du Conseil italien, Romano Prodi, a souligné, dans une déclaration exclusive à cette publication, que «la Tunisie a toujours été un exemple de modération et de rationalisme dans ses approches vis-à-vis des questions politiques complexes qui se posent dans la région».


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com