Aide à la production 2004 : Les professionnels s’impatientent





Les professionnels du cinéma s’impatientent et s’interrogent : depuis voilà deux mois que la commission d’aide à la production cinématographique a fini ses travaux, la liste des projets de films retenus, entre courts et longs métrages, n’a pas été encore officiellement communiquée. Que se passe-t-il ? Surtout si l’on sait que la commission a examiné des projets présentés pour l’année 2004? Si la commission de l’année passée n’a pas encore révélé ses secrets, permettant, par là, au secteur de carburer et aux professionnels d’exercer leur métier, qu’en sera-t-il, vu le retard accumulé des projets et de la production, de l’année 2005? Combien faudrait-il patienter encore ? D’autant que depuis quelques années, la production a atteint une bonne moyenne, soit de 5 à 6 longs métrages et plus d’une dizaine de courts métrages par an. Ce qui représente une réelle amélioration de la production par rapport aux années désormais révolues où la production ne dépassait guère une moyenne d’un film et demi par an.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com