Affaire de l’endommagement du pont de Bizerte: Le bateau saisi, autorisé à reprendre la navigation






Tunis-Le quotidien


L’affaire de l’endommagement du pont de Bizerte il y a une quinzaine de jours par un navire de commerce a connu un dénouement heureux. En effet, le bateau qui a été saisi par la justice a été libéré après le versement par l’assureur d’un montant de 400.000 dinars. Dans les jours qui suivent la justice examinera de nouveau l’affaire et décidera des indemnités à verser au ministère de l’Equipement et de l’Aménagement du Territoire et ce au vu des rapports portant sur les dégâts occasionnés par cet incident qui vont être spécifiés par les experts en la matière.


Selon l’avocat de l’armateur, Me Lotfi Chemli, le chef du contentieux de l’Etat et ses adjoints MM Mahmoud Chouchane et Abdelkader Zhioua n’ont ménagé aucun effort pour clore ce dossier et permettre ainsi à l’armateur de reprendre la navigation et éviter ainsi la faillite.


Rappelons que l’endommagement du pont de Bizerte par un bateau, le « Savalake» battant pavillon du Letvia, a eu lieu le 15 du mois dernier. Le capitaine du bateau, après avoir acheminé de l’argile destinée à la fabrication de la céramique n’a pas su contrôler sa machine qui, en raison d’un fort courant d’eau, a heurté une partie du pont de Bizerte. L’incident n’a pas engendré de dégâts au niveau de  la structure du pont. Une partie de la clôture métallique a été touchée ainsi qu’une caméra de surveillance. A l’issue de cet incident, la justice a décidé de saisir à titre provisoire le bateau en question en attendant de statuer sur le fond de l’affaire.


 


L.T.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com