A.S.M.: Avec le même allant






Auréolé par son éclatant succès aux dépens de l’U.S.M., l’A.S.M se rend à Jendouba en conquérant. Avec, cependant, la tête bien sur les épaules.


 


En optant pour le rajeunissement, progressif faut-il bien le souligner, les dirigeants marsois ont visiblement fait le bon choix. Réceptivité, facilité d’assimilation, application et surtout volonté tenace de briller et d’exhiber au grand jour son talent, telles sont les qualités de la nouvelle vague aveniriste, ayant permis au duo Yaâcoubi- Selmi de travailler dans des conditions avantageuses et propices au plein rendement. Une preuve matérielle en a d’ailleurs été donnée aussi bien à Sfax qu’à la Marsa pour le compte des deux premières journées. Y a-t-il crainte, toutefois, que ces jeunots n’attrapent la grosse tête après cet éloquent (4 - 1) refilé aux Monastiriens et n’aient l’herbe coupée à Jendouba?


En termes rassurants, l’entraîneur-adjoint Imed Selmi précise à ce sujet: «Il n’y a pas lieu de s’inquiéter à ce propos. Malgré leur jeunesse, les joueurs savent faire la part des choses. L’euphorie consécutive au dernier match a été sciemment gérée. Place maintenant à la dure empoignade de Jendouba. Dans cette optique, nous avons supervisé la rencontre J.S - E.S.S. de la semaine dernière et nous avons mis en place la stratégie adéquate pour surprendre les Jendoubiens dans leurs murs.  Chaque match ayant sa vérité propre, notre objectif sera toujours le même mais avec des armes légèrement différentes de celles auxquelles nous avons eu recours contre l’USM».


 


Première de Keïta?


Concernant l’effectif sur lequel comptera le staff technique marsois, il a été bien étoffé ces derniers jours à la lumière des recrutements opérés. Et après le baptême du feu de Bakari la semaine dernière, celui de Jules Keïta peut fort bien être cristallisé à son tour à Jendouba, tout au moins en cours de jeu.


Ainsi devrait-on voir un compartiment défensif inchangé avec Trabelsi dans les bois, Ben Tahar et Mahjbi sur les flancs et le duo de l’axe défensif, Guitouni - Nachi. L’entre-jeu devrait être, dans un premier temps, assez fourni probablement au détriment d’un attaquant.


C’est ainsi que les Hammami, Mgannem, Rammeh, Amri et Jeridi seraient associés au niveau du secteur médiane, contre une seule pointe offensive, Bakari en l’occurrence. Le coach Yaâcoubi pourra compter sur les Keïta, Réhifi et leurs compères en fonction de la tournure que prendront les différentes péripéties du match.


 


Formation probable


Trabelsi, Ben Tahar, Guitouni, Nachi, Mahjbi, Hammami, Mgannem, Rammeh, Amri, Jéridi, Bakari.


 


Wahid SMAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com