Festival international du théâtre expérimental: Le théâtre tunisien en Ré majeur !





Le théâtre tunisien sera bel et bien présent à l’affiche de la 19ème édition du Festival international du théâtre expérimental au Caire qui vient de démarrer pour se poursuivre jusqu’au 10 de ce mois.


 


En attendant la nouvelle édition des Journées Théâtrales de Carthage 2007, nos hommes de théâtre ont choisi d’établir un premier contact avec le public arabe. L’événement est la tenue de la 19ème  session du Festival international du théâtre expérimental au Caire…Une grande manifestation  théâtrale  qui a drainé des artistes des quatre coins du monde, venant prendre part aux différents axes de ce festival. Des pièces de théâtre d’Algérie, du Japon, de Libye, d’Italie, de Corée, du Bahreïn, d’Arabie Saoudite, de Syrie, d’Arménie, du Mexique…sont au menu de ce festival.


La Tunisie sera présente dans cette nouvelle édition grâce à deux créations théâtrales à savoir «Hawa Watani» de Raja Ben Ammar et «Copie non-conforme» de Atef Ben Hassine. Produite par «le Théâtre phou», la première, signée par la talentueuse comédienne Raja Ben Ammar, est une sorte de mémoire d’une femme, lors de la guerre contre l’Irak. Présentée juste quelques mois après la chute de Bagdad, c’est un cri de souffrance et une ode d’amour. Seule sur la scène, face à un monde affreux, déchiré par les guerres, Raja Ben Ammar relate dans un lexique riche et bien choisi ses turbulences et ses soucis dans cette guerre injuste. Elle parle de tout et de rien pour dessiner une facette morose et angoissante du vécu d’une femme en temps de guerre. Et c’est avec cette pièce qui se colle bien à la réalité et continue à être au cœur de l’actualité que Raja Ben Ammar participe à ce Festival international du théâtre expérimental au Caire. Parallèlement à cette représentation théâtrale, le comité d’organisation de cette manifestation rendra hommage à notre artiste qui a consacré sa vie au 4ème art et qui continue à marquer la scène théâtrale nationale et arabe par des créations qui s’écartent des sentiers battus.


Atef Ben Hassine sera le 2ème représentant du théâtre tunisien avec sa «Copie non-conforme», encore fraîche. Produite par El Teatro cette année, cette pièce vient consolider le parcours de ce jeune metteur en scène qui a ébloui le grand public de la précédente édition des Journées Théâtrales de Carthage (2005) par son «Etat civil».


Présentée juste il y a quelques mois sur la scène d’El Teatro, cette pièce réunit quatre jeunes talents tunisiens, à savoir Foued Litaiem, Atef Ben Hassine, Imen Jouachi et Hamouda Ben Hassine qui ont choisi de relater l’histoire d’un homme et une femme qui se trouvent face à face avec le diable et son associé…Tout est flou mais chacun essaie d’imposer ses choix et de faire face aux autres. Une histoire passionnante que le public du Festival international du Théâtre expérimental au Caire découvrira.


A nos deux représentants, nous souhaitons : bonne chance!


 

Imen ABDERRAHMANI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com