E.S.T.: Le message de Cabral





L’Espérance vit depuis lundi au rythme de la Samba.


Le Brésilien Cabral a entamé ses fonctions avec l’espoir de tirer le maximum d’une équipe qui commence à retrouver le goût de jouer.


 


Avant-hier, une ambiance pleine d’optimisme régnait au Parc B. Des centaines de fans étaient venus découvrir le nouvel entraîneur. Cabral, qui était accompagné de son compatriote préparateur physique Marcello Rossi. Avant de fouler le gazon, Cabral a eu une réunion avec les responsables et les joueurs à l’administration au cours de laquelle, il est allé droit au but. Dans son message aux joueurs, il a insisté sur trois points: «Discipline, respect des couleurs du club et travail acharné». Trois volets auxquels le Brésilien accorde une importance particulière, étant convaincu aussi que, s’ils sont réunis, l’Espérance retrouvera plus vite que prévu, ses meilleurs sensations. Sur le terrain, Cabral a divisé le groupe de joueurs en deux. Le premier, composé des éléments qui avaient joué la veille, a effectué une séance de décrassage, le second, a eu à livrer un mini-match d’application.


Ladite séance a enregistré la présence de Larbi Mejri, Kamel Zaïem et le Ghanéen Cottelay alors que le Nigérian Agu souffrait encore d’une légère blessure. Hier, Saber Khelifi et Naoufel Youssefi devaient rejoindre leurs camarades après une absence de quelques semaines pour blessure.


 


Kanzari: le bon choix


Cabral aura comme adjoint Maher Kanzari. Ce dernier qui verrait juste de rentrer de Corée du Sud a été invité par les responsables espérantistes à rejoindre le staff technique. Et comme son contrat avec l’EN Cadets a expiré le 31 août, il était libre de tout engagement. Sauf que Kanzari qui s’est dit lié aussi par un contrat moral avec la FTF, a tenu à aller hier matin rencontrer les membres du Bureau Fédéral avant d’entamer ses fonctions au Parc B. Lundi, il était en tenue de ville. Il a assisté à la réunion qui a précédé la séance d’entraînement et il était ravi de retrouver le club sang et or. Appelé à commenter ce passage à l’Espérance en tant qu’entraîneur adjoint, l’ancien régisseur du club estime qu’il a fait le bon choix: «oui, je pense avoir fait le bon choix en optant pour l’EST. Je connais bien l’ambiance du club et mon objectif est de contribuer à son redressement. C’est aussi un honneur de travailler au Parc B. Après la sélection cadette, je dois m’adapter à ce nouveau poste où je compte m’investir totalement pour donner un «plus» à l’équipe qui ne peut que progresser après les deux premiers matches ratés en championnat».


Ainsi, le nouveau cadre est planté au Parc B. Le nouveau staff technique se compose désormais de Cabral, Kanzari, Abdelalim et Rossi. Le travail proprement dit a commencé hier avec au menu deux séances d’entraînement et beaucoup de volonté.


 


En pensant à Zarzis


Le premier objectif à l’Espérance est la réussite du prochain déplacement du 12 septembre à Zarzis pour rencontrer l’équipe locale. La victoire sera impérative car le club sang et or est appelé à récupérer les points perdus lors des deux premières journées et à se relancer en championnat. La réalisation de cet objectif passe par une grande volonté d’aller de l’avant. Et comme tous les joueurs sont désireux d’arracher une place de titulaires sous le coupe de Cabral, on peut penser qu’à Zarzis, l'équipe aura une fière allure surtout si le problème de l’inefficacité offensive est résolu. mais attendons voir.


 

Jamel BELHASSEN


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com