S.T. : Démarrage «historique» !






Jamais dans le passé, en 59 ans d’existence dont 53 de façon permanente parmi l’élite, le ST n’a connu un départ aussi catastrophique en championnat, sanctionné par trois défaites d’affilée dont deux à domicile.


 


C’est une première dans l’Histoire du club. Une attaque amorphe et sans inspiration (un seul but sur penalty) et une défense fragile et hésitante qui prend régulièrement des buts. C’est triste du côté du Bardo où le doute s’est déjà installé et la colère a gagné les supporters et tout le monde s’interroge désormais sur les solutions urgente de nature à relancer le groupe et remettre de l’ordre dans la maison.


L’entame de cette saison, la 53ème d’affilée pour l’équipe stadiste dans la Ligue I est entrée dans la légende de l’équipe  du Bardo pour avoir été désormais la plus désastreuse de l’histoire du club. 0 point pour trois défaites. Jamais dans le passé, le bilan des trois premières rencontres de l’équipe stadiste n’a été aussi négatif.


certes, il y a eu de mauvais départ dans un passé plus ou moins lointain, comme en 2002-2003 et 2003-2004 où l’équipe n’a récolté qu’un seul petit point en trois matches (un nul et deux défaites) mais à descendre aussi bas, c’est ce qu’on appelle toucher le fond de l’abîme. A l’opposé les périodes 82-83, 83-84, 87-88 ont enregistré des résultats flatteurs avec 7 points (sur 9)-deux victoires et un nul- et des entames de saison fructueuses et rassurantes.


Les temps ont changé… et changent toujours du côté du Bardo.


 


A.D.


 


________________________


 


* Réunion des supporters


 


En raison, sûrement, de la crise de résultats que connaît actuellement le S.T. en ce début de championnat et les réactions diverses auprès du public stadiste, M. Anis Ben Mime, le président du comité des supporters, a pris la décision de réunir les fans stadistes qui sont conviés à ce rassemblement, prévu le vendredi 7 septembre (18h00) au Complexe Sportif du Bardo. Au menu, la situation actuelle au S.T. et l’union sacrée pour dépasser ces moments difficiles.


D’habitude, lors de tels rendez-vous, peu de monde se plie à cette invitation. Cette fois-ci, une présence massive est vivement souhaitée pour contribuer à faire sortir le S.T. de cette crise.


 

K.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com