Climat: Washington promet un effort, mais pas tout seul






L’un des thèmes qui seront abordés lors du sommet est le climat. A ce propos, Bush a promis hier de travailler avec l'ONU sur le changement climatique, en affirmant qu'une action efficace se devait d'inclure la Chine, l'un des principaux responsables du réchauffement.


Bush, aux côtés du Premier ministre australien John Howard, a assuré "avoir hâte de travailler de façon active et constructive à la conférence de l'ONU sur le changement climatique, organisée en décembre en Indonésie".


La déclaration de bonne volonté de Bush n'est pas sa première dans un domaine où les Etats-Unis sont accusés de traîner les pieds. Les Etats-Unis et l'Australie refusent de ratifier le protocole de Kyoto fixant des objectifs de réduction des gaz à effet de serre.


Des analystes estiment que Washington tente actuellement de "s'adjuger" le cycle de conférences internationales prévues sur le climat jusqu'à celle de Bali (Indonésie), ou de "marginaliser" Kyoto.


"Si vous voulez vraiment régler le problème global du changement climatique, mettons tout le monde autour de la table, assurons-nous que des pays comme la Chine et l'Inde sont autour de la table", a aussi dit Bush.


"Si l'on veut une politique efficace sur le changement climatique, la Chine doit être invitée", a-t-il répété.


"Afin d'amener la Chine à cette table, elle doit participer à la définition des objectifs. Si l'on arrive à ce que les personnes définissent les objectifs, nous pouvons les encourager à déterminer les tactiques nécessaires pour parvenir à ces objectifs", a affirmé Bush.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com