Développement régional: Un projet de jumelage pour le renforcement des ODR






Confirmant leur confiance en la croissance de l’économie tunisienne, la France et l’Italie viennent de signer un nouveau projet de jumelage avec la Tunisie, dans l’objectif de renforcer les capacités institutionnelles des organismes de développement régional (ODR) en matière de promotion de l’investissement privé.


 


Tunis-Le Quotidien


Le projet de jumelage, présenté au cours d’un séminaire organisé hier à Tunis, s’inscrit dans le cadre du programme d’appui à la mise en œuvre de l’accord d’association (P3A) entre la Tunisie et l’Union Européenne, qui a pour objectif de soutenir les efforts de l’administration et des institutions publiques tunisiennes dans la mise en œuvre des dispositions de l’Accord d’Association.


Ce projet de jumelage vise à accroître la contribution du secteur privé à l’effort de développement régional et à l’amélioration de la compétitivité globale de l’économie tunisienne.


Il devrait, par ailleurs, contribuer à améliorer le mode de gestion des organismes de développement régional et leur maîtrise des grandes fonctions macro-économiques en relation avec la promotion de l’investissement privé.


Le projet a, également, pour objectif de promouvoir le partenariat et la mise en réseau des organismes de développement régional, d’améliorer la communication, le traitement et la diffusion de l’information régionale.


La durée prévue pour la réalisation de ce projet, dont le budget est estimé à 1,330 million d’euros, est de 24 mois allant du 1er juin 2007 au 31 mai 2009. Les actions à réaliser dans ce cadre sont répertoriées au sein de quatre composantes, à savoir, la gestion et les ressources humaines, le partenariat et la mise en réseau, les métiers des organismes de développement régional, ainsi que l’information et la communication.


Ces composantes répondent aux objectifs du jumelage pour favoriser, dans chaque région, l’évolution des investissements productifs et la contribution du secteur privé à cet objectif de croissance, ainsi que l’évolution des investissements directs étrangers, et la création de nouveaux emplois.


Pour sa première sortie après sa nomination en tant que Secrétaire d’Etat auprès du ministre du Développement et de la Coopération internationale, chargé de la coopération internationale et de l’investissement privé, M. Abdelhamid Triki a précisé au cours de ce séminaire que le nouveau projet de jumelage représente un nouvel appui pour la concrétisation des objectifs du 11ème Plan de Développement en matière du développement régional.


M. Triki a souligné que ce projet devrait favoriser la diversification des bases de l’économie tunisienne, à travers le renforcement de la compétitivité économique des différentes régions du pays.


Et de mentionner que l’investissement privé et celui étranger constituent des éléments essentiels pour la réalisation des objectifs de développement de la Tunisie durant les prochaines années.


 

Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com