Des régions de plus en plus attrayantes






Quelques jours à peine après un Conseil ministériel consacré à la région de Sfax, le Président Ben Ali vient d’inspirer un autre Conseil qui s’arrêta longuement sur la démarche de développement de la région de Gafsa. Derniers en date d’un flux incessant de réunions au plus haut niveau à propos de tous les gouvernorats de la Tunisie, ils rappellent à chacun que le Président Ben Ali est resté invariablement fidèle à toutes les promesses de son programme électoral, très particulièrement sur quatre points qui lui sont prioritaires : après l’emploi, numéro un toutes catégories, nous trouvons l’investissement, l’exportation et le développement régional.


En vérité, après ces vingt années, nous savons tous que la philosophie du Chef de l’Etat en matière de développement repose sur la base d’une hausse de niveau simultanée partout en Tunisie. Pas de favoritisme, pas de régions prioritaires (exceptées celles qui ont besoin d’un coup de pouce pour rejoindre les autres), mais plutôt la distribution équitable des meilleurs morceaux,  c’est-à-dire les pôles universitaires, les technopoles, les zones industrielles, l’A.D.S.L...


C’est ainsi que les responsables régionaux, les capitaines d’industrie dans les régions, les doyens des universités dans les régions... ont désormais à démontrer qu’ils savent apprécier à sa juste valeur cette «démocratie de l’investissement» qui leur fait disposer des mêmes avantages. Ce qui leur est demandé, c’est de la créativité et de la persévérance pour rendre les régions de plus en plus attrayantes, aussi bien pour les hommes d’affaires que pour la population locale et, en premier lieu, les jeunes gens. Le défi, c’est de parvenir à les «fixer» sur place par la multiplication des opportunités et des perspectives pour que toutes les régions de Tunisie s’élèvent, ensemble, vers les standards poursuivis par le Président Ben Ali.


 


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com