Enseignement pour adultes : Ramener le taux d’analphabétisation au-dessous du seuil de 10%






Tunis - TAP


A l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre l’analphabétisme, fêtée le 8 septembre de chaque année, et dans le cadre de la semaine internationale d’enseignement pour adultes, une conférence nationale sur «Les mécanismes pour une meilleure efficience du réseau de soutien et des parties prenantes dans le partenariat», organisée à l’initiative du Programme national d’enseignement pour adultes, a ouvert, hier, à Tunis, ses travaux.


A cette occasion, M. Ali Chaouch, ministre des Affaires sociales, de la Solidarité et des Tunisiens à l’étranger, a indiqué que le programme national d’enseignement pour adultes est venu concrétiser la politique humanitaire initiée par le Président Zine El Abidine Ben Ali, qui a fait de l’enseignement un droit pour chaque citoyen tunisien.


Le ministre a, à cet égard, passé en revue les objectifs ambitieux arrêtés dans le Programme présidentiel pour la Tunisie de demain dans ce domaine, relevant l’importance des décisions issues du Conseil ministériel, réuni le 9 janvier 2007, et relatives notamment à la mise en place d’une stratégie en matière de sensibilisation et de mobilisation, et à l’organisation d’une campagne médiatique en prévision de chaque nouvelle année scolaire et universitaire.


Cette conférence, devenue une tradition, a-t-il souligné, offre cette année une occasion propice  pour associer les membres du réseau de soutien et toutes les parties prenantes dans le partenariat à l’approfondissement de l’examen de la question de la polarisation et engager l’élaboration des grandes lignes d’une méthodologie de travail fixant les rôles et les étapes de mise en  œuvre, en plus de la définition de mécanismes de coordination, d’encadrement et de suivi dans ce domaine.


Après avoir rappelé les résultats positifs enregistrés par le programme national d’enseignement pour adultes, depuis sa création en 2000, s’agissant notamment de l’affranchissement de plus de 370 mille apprenants et apprenantes de l’analphabétisme, le ministre a insisté sur la nécessité de conforter la mutation qualitative du programme et de développer les méthodes de polarisation des apprenants afin de ramener le taux d’analphabétisme au-dessous du seuil de 10% et de l’éradiquer complètement parmi les rangs des jeunes âgés de moins de 30 ans.


La conférence a offert, par ailleurs, l’occasion d’honorer les apprenants qui se sont distingués, à l’échelle régionale, dans les examens de l’éducation sociale (session juin 2007), ainsi que plusieurs organisations nationales, régionales et locales, et certaines personnalités qui apportent leur soutien au programme national d’enseignement pour adultes.


A l’ordre du jour de cette conférence, figurent la présentation par les coordinateurs régionaux des gouvernorats de la Manouba, de Sfax et de Kairouan, de leur expérience en matière de polarisation d’apprenants, la mise en valeur du rôle des parties prenantes dans le partenariat dans l’opération de polarisation et l’organisation d’une séance-débat sur le thème de la conférence.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com