Le SG de la chambre des gérants de taxiphones: «La révision des tarifs va améliorer la situation du secteur»






Les tarifs des communications effectuées à partir d’une cabine publique ont été revus à la baisse il y a quelques jours. Les mesures prises par Tunisie Telecom exclusivement au profit des taxiphones vont sans aucun doute encourager les utilisateurs à se rabattre sur les taxiphones publics. Le SG du syndicat des gérants de taxiphones, M. Abderrahman Tebourbi, analyse la portée de cette décision au cours d’un entretien accordé à notre journal.


 


* Que vous inspire la baisse des tarifs des communications pour les utilisateurs des taxiphones ?


Je dois dire qu’il s’agit d’une mesure qui pourrait doper un tant soit peu le secteur et sauver ce qui reste des meubles. Je pense que c’est une mesure courageuse de la part de Tunisie Telecom. Notre fournisseur d’accès a écouté nos doléances et a pris des mesures qui s’imposent en examinant de près notre situation et en décidant des mesures importantes pour la survie du secteur.


Désormais les communications effectuées à partir d’une cabine publique sont moins chères en comparaison des appels effectués à partir d’un téléphone domestique fixe.


 


* Pensez vous que ces mesures vont encourager les utilisateurs à user davantage des cabines publiques ?


Absolument. Les promotions lancées par les fournisseurs de téléphonie mobile a encouragé les abonnés à utiliser les téléphones portables. Les baisses de tarifs sont annoncées régulièrement et cela décourage d’une manière indirecte les abonnés à recourir au service des cabines publiques. Je pense que cela va se répercuter sur les bénéfices des propriétaires des cabines de téléphones publics.


De toutes les façons, nous nous sommes entendus avec Tunisie Telecom pour nous réunir dans les deux mois qui suivent pour évaluer l’impact de cette mesure et la rectifier au besoin.


 


* La situation antérieure était-elle véritablement difficile pour les gérants des taxiphones publics ?


Je pense sincèrement que oui. Sur un total de 20.000 taxiphones en Tunisie, près de 8000 ont mis les clefs sous le paillasson. Ils n’ont pas pu gérer la situation en raison des dépenses excessives essentiellement pour ceux qui louent les locaux et paient des employés.


Les propriétaires de taxiphones sont passés par une situation difficile. Tunisie Telecom a pris les mesures qui s’imposent et nous lui en sommes reconnaissants.


 


Entretien réalisé par Lotfi TOUATI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com